POLITIQUE72 Videos

Aliou Boubacar Diallo – 4 sur 5
0

Politique : Aliou Boubacar Diallo, l’homme sur qui doivent compter les Maliens après la transition

S’il y a aujourd’hui un homme qui se soucie du bien-être des populations maliennes et de l’avenir radieux de son pays depuis plus de trente ans, c’est bel et bien Aliou Boubacar Diallo. En effet, de Kayes en passant par Bamako jusqu’à Kidal, l’homme est connu dans l’humanitaire et sa participation dans la vie économique du pays à travers ses multiples entreprises à Kayes, à Bamako et dans le Wassoulou. Avant de se lancer dans la politique, Aliou Boubacar Diallo s’est fait remarquer partout dans le pays à travers plusieurs actions à savoir la construction des routes, des digues, des forages d’eau, la construction des mosquées, des centres de santé, d’écoles, de pavages de rues, le paiement de salaires d’enseignants et d’Imams. Et pour pérenniser cela à jamais même après lui, une fondation a été créée pour continuer les actions humanitaires dans le but de soulager les populations particulièrement celles des plus démunies.
Mahmoud Dicko, ancien Président du Haut Conseil Islamique du Mali, est un imam engagé en politique – Crédit photo © Boub´s SiDiBÉ
0

TRANSITION : LE JEU DANGEREUX DE L’IMAM DICKO

L’imam Dicko donne de plus en plus en raison à ses détracteurs. Ils sont nombreux nos concitoyens qui croient dur comme fer, que ce religieux se trouve en réalité au service d’une cause obscure, qui le pousse chaque fois à vouloir créer des tensions chaque fois que notre pays est en phase de se sortir des difficultés. Sa sortie à la veille du sommet de la CEDEAO et de la publication d’un rapport à l’ONU par la française non moins commissaire aux droits de l’Homme aux Nations Unies. Les maliens sont d’autant plus sidérés que les propos de l’imam sont des injures flagrantes, des imprécations d’une rare brutalité contre les autorités de la transition.
Mali-M5-FRP-guerre-des-stratèges-fait-rage-
0

M5-RFP : la guerre des stratèges fait rage !

Depuis quelques temps le torchon brûle entre les « stratèges » concepteurs de « Mali Kura ». A l’origine de cette guéguerre  avant la guerre au sein du comité stratégique du M5RFP, le limogeage de l’ancien ministre de la Culture, le cinéaste   Cheick Oumar Sissoko  à la tête  du mouvement Espoir Mali Kura (EMK) le 10 mai dernier, pour des raisons politiques par un noyau dirigé par le Pr Ibrahim Ikassa Maiga qui serait proche du Premier ministre Dr Choguel Kokalla Maiga, non moins président du comité stratégique du M5 RFP.
Faure-gnassingbe-MALI-CEDEAO-sommet-de-tous-les-espoirs-togo
0

MALI-CEDEAO : Le sommet de tous les espoirs

La capitale ivoirienne abrite ce matin un sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao. Les enjeux pour le Mali sont énormes, parce que le pays vit sous sanctions depuis 4 mois et espère trouver une issue à la crise qui l’oppose à l’institution régionale Le Mali veut se réconcilier avec ses voisins. C’est du moins ce qui ressort de la dernière visite du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, dans la capitale togolaise.
Yacouba-Katilé-met-en-garde-le-Premier-ministre
0

Yacouba Katilé met en garde le Premier ministre : « L’UNTM est brimée sous votre propre impulsion… »

Manifestement remontée contre le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, l’Union nationale des Travailleurs du Mali –UNTM – sous la plume de son Secrétaire général en personne, Yacouba Katilé, lui a adressé le 6 mai 2022, une correspondance pour lui faire des remontrances. Une sortie qui tombe au mauvais moment pour le Chef du gouvernement.
la-preuve-article
0

POLITIQUE : L’arbitrage électoral divise toujours

Les acteurs politiques ne se font pas confiance en matière d’arbitrage électoral. Dans ce contexte, le passage de Choguel Kokalla Maïga devant le Conseil national de transition n’a pas suffisamment édifié les Maliens sur l’organe unique de gestion des élections. Cet organe que les Maliens appellent de tous leur vœu devrait être mis en place depuis septembre 2021. Depuis, rien n’a été fait.
Le-M5-lorgne-le-fauteuil-d’Assimi
0

PRESIDENTIELLE : Le M5 lorgne le fauteuil d’Assimi Goïta

Ce n’est un secret pour personne que des partis alliés de la transition travaillent à trouver un candidat susceptible de remplacer le président de la transition, colonel Assimi Goïta. Dans la perspective de la tenue de la présidentielle à venir, il y a des discussions fortes pour trouver le candidat idéal. Il s’agit de l’œuvre de partis politiques et d’organisations de la société civile, sans oublier de simples citoyens qui estiment que la voie choisie par la transition est salutaire pour le pays.
CHOGUEL-MAIGA-CNT
0

LE PAG EN EXAMEN AU CNT : Le verbiage de Choguel Kokalla

C’était attendu comme un événement politique phare de la transition, depuis la rectification intervenue en son sein, il y a bientôt un an, avec la nomination de Choguel Kokalla Maïga au poste de Premier ministre : l’examen devant le CNT du Plan d’actions gouvernemental (PAG) du Premier ministre, jeudi dernier. A la fin, ce fut une véritable évasion politico-médiatiquepour lui,comme il en est le champion.
MAUVAISE,-GOUVERNANCE-,-Malikura,-emboite-le-pas-,-Malikoro
0

MAUVAISE GOUVERNANCE : Quand le ‘’Malikura’’ emboite le pas au ‘’Malikoro’’

Ayant placé une confiance inouïe en les autorités de la transition qui tirent leur légitimité du grondement populaire qui a eu raison du régime Ibrahim Boubacar Keïta, le peuple malien perd de plus en plus espoir. Cela, à cause notamment d'une série de scandales liés à l'attribution frauduleuse  des logements sociaux et au concours d'entrée à la police nationale.
Nouhoum-SARR-n’a-pas-fait-de-cadeau-au-PM-Choguel-Maiga-au-CNT
0

« Votre Programme d’Actions Gouvernementales, 8 mois après est périmé ! » | Nouhoum SARR n’a pas fait de cadeau au PM Choguel Maiga au CNT

Lors de l’interpellation du Premier ministre, Dr. Choguel K. Maïga, hier, jeudi 21 avril 2022 au Conseil national de transition (CNT), Nouhoum SARR, membre du CNT, a fustigé le Plan d’action du gouvernement adopté le 2 août 2021. Selon Nouhoum SARR, le Plan d’action du gouvernement, 8 mois après son adoption, est périmé. A cet effet, il a indiqué que le moment est venu de rectifier la rectification.