Nationale 2 : avec Boubakar Sidibé sa nouvelle recrue, l’AS Niort est prête !

Nous avons réalisé une sacrée performance », Laurent Hay le sait, le championnat de Nationale 2, s’est densifié et les deux années de Covid ont eu un impact sur les corps et dans les têtes. « Nous savions que nous aurions des blessés, cela s’est vu dans notre secteur intérieur, mais grâce à notre effectif, notre année s’est bien déroulée », résume l’entraîneur, reparti pour plusieurs saisons aux côtés de l’AS Niort.

Au-delà du nombre, l’équipe a surtout pu compter « sur sa qualité humaine. Les joueurs ont beaucoup travaillé, toujours travaillé, jusqu’au bout. Cela nous a permis de faire une phase retour intéressante, en gagnant des matchs importants à l’extérieur », poursuit le coach.

Et derrière son équipe première, c’est tout le club de l’AS Niort qui a trouvé un bon rythme durant la saison. Malgré les restrictions sanitaires de l’hiver, « nous avons continué à assainir nos finances. Nous avons une hausse de nos partenaires, nous avons pu créer des événements, comme les matchs de L’Acclameur ou la dernière rencontre à Barra. Il y a eu un travail énorme des salariés, des bénévoles et des dirigeants. Aujourd’hui nous sommes plus sereins », analyse Ludovic Bourguignon, le président. L’ASN compte à l’approche de la pause estivale, 320 adhérents, de bonnes équipes jeunes au niveau régional et une centaine d’enfants à l’école de basket. Il a également reçu deux étoiles pour ses actions citoyennes et projette de créer une équipe U17 nationaux. Sans oublier le développement événementiel autour du 3×3, n’en jetez plus la coupe des Ducks est pleine.

« Tendre vers la Nationale 1 dans les trois ans »

Des bases solides pour déjà se projeter dans la prochaine saison. « Nous avons commencé le recrutement dès le mois mai, en essayant d’être malin. La première chose était déjà de poursuivre avec Laurent, ensuite nous avons pu travailler ensemble sur le groupe. Il fallait aussi garder les cadres, cela commence par cela, par cette stabilité », explique le président. Ainsi, Damien Gara, JB Macé et Geoffrey Diancourt seront toujours sur le parquet, tout comme Pape Seydi et Thibaud Merceron. Et, pour remédier aux sept départs, il a fallu attirer de nouveaux joueurs, notamment dans le secteur intérieur. Ainsi, le Malien Boubakar Sidibé (27 ans, 2,06 m) arrive de Villeneuve (N2) dans cette optique. « J’ai échangé avec le coach, nous partageons des points de vue sur le projet de jeu. Je viens ici pour m’améliorer et travailler aux côtés de cette équipe. Chaque année, nous sentons que les équipes de ce championnat se renforcent », explique le néo-Niortais.

La reprise des joueurs est prévue le 1er août, « mais ils ont tous déjà reçu un programme de préparation », confirme Laurent Hay, qui sera toujours accompagné sur le banc par Steven Fordan.

Pour la saison prochaine, l’objectif sera toujours « le maintien », tout en affichant l’ambition « de tendre vers la Nationale 1 dans les trois ans », mais pour cela les dirigeants le rappellent à l’envie que « le soutien de la Mairie sera indispensable, pour nous aider sur l’accès à L’Acclameur et également pour avoir une vraie salle de basket. Cela est nécessaire pour que nous puissions continuer à nous développer. Il y a un vrai potentiel à exploiter à Niort ».

L’AS Niort affiche donc déjà complet sur son équipe première, même si tout est ouvert en France, jusqu’à fin novembre pour le recrutement.

Les départs : Tobe Okafor, Jules Weber, Ryan Weber, Pipen Pani, Mansour Diouf et Nicolas Arnolin.

Les arrivées : Boubakar Sidibé (27 ans, 2,06 m), poste 4/5, en provenance de Villeneuve ; Quentin Moretto (27 ans, 1,81 m), poste 1/2, en provenance de Poitiers ; William Yrius (22 ans, 2,01 m), poste 4/5 en provenance de Challans Vendée ; Ronald Bell (25 ans, 1,88 m), poste 3/4, USA ; Keba Sambakessi (18 ans, 1,87 m) poste 1, jeune du club.

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire