Cop 15
0

COP 15 SUR LA DÉSERTIFICATION À ABIDJAN : Le Refede-Mali porte la voix des femmes du Mali

Le Réseau des femmes pour les droits environnementaux (Refede-Mali), dirigé par Mme Kouyaté Goundo Sissoko,participe à la COP-15 contre la désertification qui se déroule du 9 au 20 mai à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Les pays participants devront décider d’actions futures pour atténuer les conséquences de la progression de la sécheresse. À cet effet, la présidente du Refede-Mali ne manque pas l’occasion pour faire savoir aux partenaires la nécessité et le rôle incontournable des femmes dans le cadre de la protection environnementale.
Le Mouvement féministe du Mali a célébré le 8 par une table-ronde sur les inégalités dont sont victimes les femmes handicapées
0

CELEBRATION DU 8 MARS : Le MFM en ordre de bataille pour protéger les droits des femmes

La méconnaissance des lois et politiques nationales protégeant les droits des femmes contribue à perpétuer les inégalités liées au genre au Mali. Pour ainsi les faire connaître et renverser la tendance, le Mouvement féministe du Mali (MFM) a organisé hier (mardi 22 mars 2022) une table-ronde au Mémorial Modibo Keita en guise de célébration du 8 mars, Journée international des droits de la Femme.
Mme Wadidié Founé Coulibaly _ ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, lors de la célébration du 8 Mars sur le Boulevard de l’Indépendance de Bamako
0

PROTECTION DES DROITS DES ENFANTS : Les compétences des acteurs de la chaîne judicaire renforcées

Pour permettre aux acteurs de la chaîne judiciaire de jouer pleinement leur rôle dans la protection des droits de l’Enfant, un atelier de 3 jours s’est tenu du 09 au 11 mars à l’hôtel Salam. Les travaux ont porté sur la prise en charge psychosociale des enfants victimes de violations de leurs droits. Initié par le «Projet d’appui à la protection des enfants victimes de violations de leurs droits» (PAPEV), en partenariat avec le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, cet atelier vise, entre autres, à renforcer les compétences
Mamadou Kassogué, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des sceaux
0

DROITS HUMAINS : Comment l’Occident est parvenu à nous faire mépriser nos propres valeurs

«Lorsque des centaines de milliers de jeunes africains meurent dans la méditerranée, dans les guerres ou lors des famines… cela est un fait divers. Mais, quand un Occidental meurt quelque part dans le monde, c’est une tragédie. Autrement, la vie d’un Occidental vaut-elle mieux que celle d’un Africain» ? C’est le cri de guerre d’une jeune influenceuse sénégalaise pour sonner la révolte de sa génération afin de permettre au continent de reprendre son destin en main. Et pourtant cette question ne devait pas se poser​​ si  la Déclaration universelle des droits de l’Homme (DUDH) était équitablement appliquée puisqu’elle nous enseigne que «tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits».
Communique-ministere-Justice-Droit
0

Lettre Circulaire du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme à l’intention de tous les Magistrats en service dans les juridictions et dans les services centraux du département de la Justice et des Droits de l’Homme

Lettre Circulaire du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme à l’intention de tous les Magistrats en service dans les juridictions et dans les services centraux du département de la Justice et des Droits de l’Homme.