british-airways-ok-1200×675
0

Communiqué de presse : Le vol BA081 de la British Airways à destination d’Accra contraint de faire demi-tour, en plein vol, vers Londres en raison de la fermeture de l’espace aérien malien.

C’est en plein vol qu’un avion de la compagnie aérienne British Airways, parti de Londres le vendredi 8 avril et qui devait regagner la ville ghanéenne d’Accra, a été contraint de rebrousser chemin. Il aura fallu attendre ce samedi 9 avril 2022 pour que l’aviation civile ghanéenne apporte des précisions sur l’incident qui a affecté les quelque 200 passagers à bord de l’appareil.

Fermeture des frontières avec le Mali : Un désastre economique pour le Sénégal [en WOLOF]

Nos confrères Sénégalais du Groupe de Presse Walfadjiri débattent des conséquences économiques désastreuses de la fermeture de la frontière terrestre entre le Mali et le Sénégal: le secteur du fret maritime sénégalais va déjà à sa perte, pendant que les transporteurs sénégalais et les recettes douanières connaissent des jours sombres. Les exploitants de sel de Kaolak cherchent déjà à se reconvertir. Écoutez le cri de cœur de ce syndicaliste sénégalais
fermerture-froontieres-Mali-couteau-à-double-tranchant
23.88K

FERMETURE DE L’ESPACE AÉRIEN: Un couteau à double tranchant.

La durée totale d'un vol direct Abidjan-Paris est d'environ 06:35 heures, en considérant une distance moyenne de 4.876,65 km. Ce trajet est privilégié par les compagnies aériennes car il permet le survol du Mali et donc un vol en quasi-ligne droite et plus court. Si les compagnies aériennes sont obligées de contourner l'espace aérien Malien, il faudrait alors un détour que j'ai matérialisé en rouge en survolant le Burkina, le Niger pour rejoindre l'espace aérien Algérien. J'évalue ce détour à +/- 650 km.
Fermeture des frontieres avec le Mali Un désastre economique pour le Sénégal
1

Fermeture des frontières entre le Sénégal et le Mali : 1800 milliards de F Cfa en jeu

La fermeture des frontières entre le Sénégal et le Mali risque de causer d’énormes dégâts sur le plan économique entre les deux pays. Ce, suite à l’embargo du Mali infligé par la CEDEAO occasionnant ainsi l’interruption du commerce entre le Sénégal et son pays voisin.    Selon les informations livrées par "Source A’’, le Sénégal enregistre une perte d'environ 200 et 300 milliards F Cfa tandis que le Mali en perd 1500 milliards.