ÉCONOMIE52 Videos

Ballo-Assitan-Soumaoro-Atelier-Firdaous-AS
0

PROMOTION DE L’ENTREPRENEURIAT PROFESSIONNEL : Madame Ballo Assitan Soumaoro promotrice de l’Atelier Firdaous AS, mérite d’être soutenue

À cœur vaillant rien d’impossible, a-t-on l'habitude de dire, Mme Ballo Assitan Soumaoro, Mariée et mère de 3 enfants est une Diplômée qui n'a pas attendu le travail venir vers elle. Détentrice d'une maîtrise en droit des affaires, après ses études et stages elle a passé par plusieurs chemins à la recherche d'un boulot salarial. A cet effet, elle a  eu à tapé la porte de plusieurs entreprises, mais en vain.
banque_mondiale_banque-africaine-developpement-bad
0

LA BANQUE MONDIALE ET LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT FERMENT LE REBINET AU MALI : Quels impacts pour son économie déjà agonisante ?

Rien ne va plus au Mali croupissant sous des lourdes sanctions le pays de Soundiata Keita traverse aujourd’hui l’une des crises les plus graves depuis son indépendance. Si la crise sécuritaire ne date pas de l’après coup d’Etat, il est incontestable que l’économie malienne est entrée en récession en 2020 à cause non seulement de la pandémie, de la faible performance agricole ainsi que de la crise sociopolitique. Elle connaît aujourd’hui un changement négatif voir plus chaotique avec la suspension des décaissements de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement (BAD).
Vers-la-labélisation-du-bogolan-et-du-sel-gemme-de-Taoudénit
0

VALORISATION DES PRODUITS LOCAUX : Vers la labélisation du bogolan et du sel gemme de Taoudénit

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Mahmoud Ould Mohamed, et son homologue de la Culture, de l’Artisanat, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo, ont coprésidé la 4è session du Comité national de labélisation des produits locaux en indication géographique et en marques collectives (Cigmac-Mali). Pour valider les cahiers de charges et les projets d’arrêté de reconnaissance nationale du “bogolan fini du Mali” et du “sel gemme de Taoudénit en Indication géographique.
4ème-session-ordinaire-du-comité-d’orientation-du-Mécanisme-de-refinancement-des-systèmes-financiers-décentralisés-(Meref-SFD).-
0

MEREF SFD. : Les résultats jugés satisfaisants

Vendredi 22 avril 2022, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed, a présidé la 4ème session ordinaire du comité d'orientation du Mécanisme de refinancement des systèmes financiers décentralisés (Meref SFD). Il s’est réjoui des résultats importants engrangés dans le cadre du Projet de programme de travail et le budget annuel 2021 (Ptba).
Banque-mondiale-Alousseni-Sanou-
0

SUSPENSION DES DÉCAISSEMENTS DE LA BANQUE MONDIALE : Mauvaise nouvelle pour les contractuels des projets et programmes

L'effet des sanctions de la Cedeao et de l'Uemoa se fait de plus en plus sentir. La preuve, compte tenu de l’accumulation des échéances au titre du service de la dette publique extérieure, la Banque mondiale décide de suspendre les décaissements en faveur des projets et programmes qu'elle finance au Mali. Une mauvaise nouvelle pour les contractuels qui se trouvent dans ces projets et programmes.
Les responsables du Front populaire contre la vie chère lors du point de presse animé le 30 mars 2022
0

HAUSSE DES PRIX : Le gouvernement propose, les commerçants disposent et les consommateurs sont sacrifiés

Dans une déclaration rendue publique le 30 mars 2022, le Front populaire contre la vie chère à appeler les autorités compétentes à contrecarrer la flambée des prix des denrées de première nécessité afin de soulager la souffrance des Maliens. C’était lors d’un point de presse organisé à la Bourse du travail suite au constat que les «sacrifices» annoncés par le gouvernement n’ont aucun impact sur la hausse vertigineuse des prix.
Banque-Of-Africa-BOA
0

LA BANK OF AFRICA : Bonne santé financière en dépit du contexte incertain et difficile

C’est en présence de la communauté financière ouest africaine (sociétés de bourses, investisseurs institutionnels publics et privés, ainsi que la presse.) que le groupe BOA a présenté le 7 avril 2022 les résultats au titre de l’année 2021 de ses 6 filiales cotées à la BRVM (BOA Sénégal, BOA Mali, BOA Niger, BOA Burkina Faso et BOA Côte d’Ivoire)   Le moins que l’on puisse dire est qu’en dépit du contexte difficile marqué par la pandémie et l’insécurité, ce sont des résultats records qui sont au rendez-vous.
Mohmoud-Ould-Mohamed
0

FLAMBÉE DES PRIX À TRAVERS LE MONDE ENTIER : Le Ministre de l’Industrie et du Commerce et le Directeur Général du Commerce et de la Concurrence étaient face à la presse

Dans le cadre de ses traditionnelles rencontres périodiques, qu'il a bien voulu instituer depuis sa désignation à la tête du département de l'industrie et du commerce, le Ministre Mahmoud OULD MOHAMED accompagné de M. Boucadary Doumbia, Directeur Général du Commerce et de la Concurrence, a tenu un point de presse pour informer les hommes de médias de l'évolution de la situation de flambée des prix à travers le monde entier. C'était le vendredi 8 avril 2022 au Ministère de l'industrie et du commerce.
Vice-président international de B2Gold à Vancouver (Canada), Bill Lytle a animé la conférence de presse annuelle de sa société au Mali
0

EXPLOITATION D’OR AU MALI : B2Gold Mali a versé plus de 595 milliards de francs CFA au Trésor public en 6 ans

De 2016 à la fin de l’année dernière (2021), 2Gold Mali a  versé plus de 595 milliards de F CFA comme dividendes, impôts et taxes au Trésor public. La révélation a été faite par les responsables de la société lors de leur conférence de presse annuelle animée jeudi dernier (17 mars 2022). Une belle occasion pour présenter le bilan de l’année écoulée, les difficiles et dresser les perspectives de l’année en cours.
UEMOA-Sanctions-économiques-contre-le-Mali
0

SANCTIONS ECONOMIQUES CONTRE LE MALI : Le gouvernement supplie les partenaires

De plus en plus, notre économie se trouve impactée par les affres des sanctions économiques illégales et illégitimes qui nous ont été infligées par la Cedeao, appuyée par une importante partie de la communauté internationale. Conscient des difficultés auxquelles nous faisons face, comme une sorte de bataille difficile à gagner,  le  gouvernement a adressé une déclaration à différentes institutions au sujet des sanctions de la Cedeao et de l’Uemoa.