Économie3 Videos

tengrela-les-effets-collateraux-des-sanctions-economiques-de-la-cedeao-et-l_3mpmx7z6prg
0

Tengrela – les effets collatéraux des sanctions économiques de la CEDEAO et l’UEMOA à l’encontre du Mali se font sentir

Des camions maliens et sénégalais chargés de tourteaux et de graines de coton pour Bamako et Dakar sont bloqués à la frontière. Les effets collatéraux des sanctions économiques de la CEDEAO et l’UEMOA prises à l’encontre du Mali se font sentir r à Tengrela, une ville du nord ivoirien frontière au –Mali. Précisément au bureau des douanes ivoiriennes de Nigouni. Lors de notre passage le 12 janvier 2022,  ce sont une quinzaines de camions d’immatriculation du Sénégal KL -9638-Cet KL 95 49-C et ceux du Mali BM 2255 MD… chargés  de tonnes tourteaux et de graines de coton à Korhogo avons constaté. selon les conducteurs ils sont  en partance pour Bamako au Mali et pour Dakar au Sénégal.
Fermeture des frontieres avec le Mali – Un désastre economique pour le Sénégal
0

Boycott du Mali : un désastre économique pour le Sénégal

L’ordre donné par la Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique occidentale) aux pays concernés de fermer toutes les frontières terrestres avec le Mali, place le Sénégal dans une situation suicidaire sur le plan économique, selon l’économiste Pape Abdoulaye Seck. Pour cause, indique-til, le Mali est le premier partenaire commercial du Sénégal avec un volume d’échanges de l’ordre de 400 milliards de francs plus précisément 474 milliards en 2020. Ce qui représente deux à trois fois plus que les échanges commerciaux avec toute l’UE.
Fermeture des frontieres avec le Mali Un désastre economique pour le Sénégal
1

Fermeture des frontières entre le Sénégal et le Mali : 1800 milliards de F Cfa en jeu

La fermeture des frontières entre le Sénégal et le Mali risque de causer d’énormes dégâts sur le plan économique entre les deux pays. Ce, suite à l’embargo du Mali infligé par la CEDEAO occasionnant ainsi l’interruption du commerce entre le Sénégal et son pays voisin.    Selon les informations livrées par "Source A’’, le Sénégal enregistre une perte d'environ 200 et 300 milliards F Cfa tandis que le Mali en perd 1500 milliards.