Mali Buzz TV, la webtv Leader

Vidéos à la Une

Place-de-l’Indépendance-de-Goundam
0

RÉHABILITATION DE LA PLACE DE L’INDÉPENDANCE DE GOUNDAM: 250 millions pour la réalisation du projet

C’est à l'initiative de  l'entreprise  Oumou vision que le lancement du projet d'aménagement de la place de l'indépendance de Goundam (SPAD)  a été fait le  22 septembre 2022 au grand Hôtel  de Bamako  en présence  de plusieurs ressortissants  de la ville.  Cette  cérémonie  a été  placée  sous l'égide  de  l'ancien  ministre,  Oumar Ibrahim Toure  qui avait à ses côtés   le    directeur général du bureau  d'études  techniques et d'architecture,  Abdorahamane Ag Hantafaye,  Mohamed Ali  Ibrahim Cissé,  Mahamoud Ben Katra, Baba Moulaye Haidra,  tous anciens ministres.
masqque-danse-Dogon
0

US ET COUTUME : LE MASQUE ET LA DANSE DOGON

Les masques dogons sont des œuvres artistiques à vocation religieuse. Ils sont au centre de la culture et des traditions du peuple Dogon, qui vit essentiellement au Mali, dans le Pays Dogon, situé sur la falaise de Bandiagara. Les masques sont utilisés lors de rituels dont la danse et la musique sont confiées à une société initiatique appelée Awa. Cette société secrète, composée d'hommes circoncis, est l'institution religieuse la plus importante chez les Dogons; c'est elle qui officie lors des divers cérémonies (cérémonie des ancêtres, dama, sigui, etc.).
Nabintou Diakité, le Rossignol du Wassoulou, était revenue en forme et en force sur la scène avec Dounia en novembre 2021
0

NABINTOU DIAKITE S’EST ETEINTE : Le Wassoulou perd une voix pure et pleine de promesses

Moins d’un an après la sortie de son 3e album (en novembre 2021), la pure voix du Wassoulou s’est éteinte le dimanche (4 septembre 2022) à Fana où elle était en séjour thérapeutique dans sa belle-famille. Une immense perte pour la musique malienne désormais orpheline d’une artiste talentueuse promise à une très brillante carrière ! Hélas ! Le destin en a décidé autrement ! Coulibaly Nabintou Diakité nous a quittés dimanche dernier (4 septembre 2022) en fin de journée à Fana où ses obsèques ont eu lieu le lendemain (lundi 5 septembre 2022) dans sa belle-famille.

Société

affaire-des-46-soldats-ivoiriens
0

Incroyable mais vrais : les 46 mercenaires ivoiriens préfèrent rester à Bamako et ce silence radio des envoyés spéciaux de la CEDEAO !

Depuis la visite des envoyés spéciaux de la mission de médiation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cédéao), le jeudi dernier aucun chef d’Etat africain n’a pipé un seul mot pour demander la libération des 46 mercenaires ivoiriens  emprisonnés à Bamako, pas un seul communiqué de la part de l’organisation sous régionale. Pour coordonner les violons, Alassane Dramane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire et Oumarou Emballo, président en exercice de la CEDEAO se sont empressés pour aller à Paris et rendre compte à leur maitre Emanuel Macron de l’humiliation subie par leurs émissaires à Bamako, les nouvelles révélations sur ce dossier mal monté et la nouvelle stratégie pour empêcher tout jugement de cette affaire de complot d’Etat. 
Place-de-l’Indépendance-de-Goundam
0

RÉHABILITATION DE LA PLACE DE L’INDÉPENDANCE DE GOUNDAM: 250 millions pour la réalisation du projet

C’est à l'initiative de  l'entreprise  Oumou vision que le lancement du projet d'aménagement de la place de l'indépendance de Goundam (SPAD)  a été fait le  22 septembre 2022 au grand Hôtel  de Bamako  en présence  de plusieurs ressortissants  de la ville.  Cette  cérémonie  a été  placée  sous l'égide  de  l'ancien  ministre,  Oumar Ibrahim Toure  qui avait à ses côtés   le    directeur général du bureau  d'études  techniques et d'architecture,  Abdorahamane Ag Hantafaye,  Mohamed Ali  Ibrahim Cissé,  Mahamoud Ben Katra, Baba Moulaye Haidra,  tous anciens ministres.
combats Anderamboukane Ménaka 46 dépouilles de combattants MSA GATIA GTIA8
0

Enquête sur l’incident survenu à Amasrakad dans la région de Gao

À la suite de l’incident survenu le 28 septembre 2022 entre une patrouille des Forces armées maliennes et des éléments conjoints de la Plateforme et de la Coalition des Mouvements de l’Azawad dans la localité de Amasrakad, dans la région de Gao, il est prévu de constituer une Équipe mixte d'Observation et de Vérification (EMOV).
Mamadou-Sinsy-Coulibaly
0

TROP DE JOURS FÉRIES AU MALI : Quand l’État contribue à l’avilissement du secteur privé

Le Mali Koura tant  vanté par ses concepteurs semble être sur les traces du Mali Koro où la gouvernance loin d’être vertueuse est simplement chaotique, car décriée aujourd’hui, à cause de certaines pratiques. En effet, ces pratiques tant dénoncées sous l’ancien régime ont refait surface aux grands désarrois du vaillant peuple qui a pourtant cru un moment au changement promis par les autorités de la transition. Le 22 septembre étant la date anniversaire de l’accession du Mali à l’indépendance ne devrait pas être un prétexte pour décréter presqu’une semaine fériée au détriment d’une écrasante majorité des maliens qui vivent au jour le jour et particulièrement  du secteur privé qui traverse aujourd’hui des moments très pénibles, à cause des facteurs endogènes et exogènes.