Mali Buzz TV [La Rédaction]

Voici ce qui a fait le buzz, cette semaine dans l’actualité (Buzz de la Semaine numéro 2)

Voici ce qui a fait le buzz, cette semaine dans l'actualité (Buzz de la Semaine numéro 2). malibuzz
Communique-ministere-Justice-Droit
0

Lettre Circulaire du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme à l’intention de tous les Magistrats en service dans les juridictions et dans les services centraux du département de la Justice et des Droits de l’Homme

Lettre Circulaire du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme à l’intention de tous les Magistrats en service dans les juridictions et dans les services centraux du département de la Justice et des Droits de l’Homme.
communique-presse-goouvernement-malien
0

Avis aux investisseurs suite au blocage par la BCEAO du paiement des dettes du Mali à ses créanciers

Le Ministre de l’Economie et des Finances du Mali a le profond regret d’informer les investisseurs que, suite aux conclusions des sommets extraordinaires de la CEDEAO et de l’UEMOA, tenus le 09 janvier 2022 à Accra (Ghana), la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a pris les mesures suivantes à l’encontre de l’Etat du Mali : - le gel des avoirs de l’Etat malien et des entreprises publiques et parapubliques à la BCEAO ; - le blocage de tous les transferts de l’Etat malien passant par les systèmes de paiement de la Banque Centrale.
FBL-AFR-AFCON-2021-2022-MLI-EQG
0

CAN: la Guinée équatoriale piège le Mali et rejoint le Sénégal en quarts de finale

Rugueuse, combative et portée par son gardien Jesus Owono, la Guinée équatoriale a créé la surprise en éliminant le Mali au tirs au but (0-0 a.p., 6-5 tab), rejoignant le Sénégal en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), mercredi à Limbé. Derniers qualifiés pour le "top 8" de cette édition camerounaise, les joueurs du "Nzalang Nacional" ("L'Eclair") sont sortis vainqueurs d'une séance de tirs au but irrespirable pour faire basculer une rencontre longtemps indécise et souvent indisciplinée.
Communique du Cnseil des ministres
0

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 26 JANVIER 2022 CM N°2022-05/SGG

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 26 janvier 2022, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’État. Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a : - adopté des projets de texte ; - et entendu des communications.
Communique-de-la-Communaute-Economique-des-Etats-de-l-Afrique-de-Ouest-CEDEAO
0

COMMUNIQUÉ de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur le Mali

3. Par ailleurs, la CEDEAO note que le CPS : rejette avec fermeté, le calendrier soumis par les Autorités de la Transition qui prévoient l’organisation de l’élection présidentielle en décembre 2025, jugeant ce chronogramme inconstitutionnel, inacceptable et inapproprié et le considérant comme une obstruction au processus démocratique ; lance un appel aux Autorités maliennes, pour l’organisation d’élections libres, justes et crédibles, dans un délai raisonnable. 4. La CEDEAO note qu’elle n’a pas été consultée sur une proposition de calendrier pour les élections. Elle réaffirme que, comme par le passé, tout calendrier relatif à l’organisation de l’élection, devra faire l’objet d’un accord entre la Conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO et les Autorités de transition maliennes, en recourant aux canaux de communication en place.
Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition malienne
0

MALI : L’UNION AFRICAINE PRÉCONISE UNE TRANSITION DE 16 MOIS MAXIMUM

Le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine (UA) a préconisé vendredi une transition de 16 mois au maximum au Mali. Rejetant le calendrier de 5 ans puis 4 ans proposé par la junte, le Conseil estime que ce chronogramme constitue un allongement indu du processus de transition au Mali’, ajoutant qu'il est considéré comme ‘inconstitutionnel, inadmissible, inapproprié et constitue une grave obstruction au processus démocratique dans le pays’.