ASSISES NATIONALES DE LA REFONDATION : Mission accomplie pour les organisateurs !

Le rapport final des Assises nationales de la refondation (ANR) a été officiellement remis
au Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, mercredi 16 février, par Zeïni Moulaye, au
nom de la Commission d’organisation des ANR et du Panel des hautes personnalités dont
il assure la présidence.
« Les membres du Panel des hautes personnalités et de la Commission d’organisation des
Assises nationales de la refondation ont fait leur part », a déclaré Zeïni Moulaye, président du
Panel des hautes personnalités. Ainsi, pour annoncer la fin de la mission du Panel et celle de la
Commission d’organisation des Assises nationales de la refondation(ANR). Et cela s’est soldé par
ce précieux rapport remis à qui de droit. Après une première remise le 11 février dernier au
Président de la Transition Assimi Goïta, c’est au tour du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga
de recevoir ce document oh combien important pour l’avenir du Mali. Cependant, le Président du
Panel des hautes personnalités a avisé le Premier ministre : « Il revient maintenant au
Gouvernement de traduire ces idées lumineuses en actions, dans une programmation
raisonnable à court, moyen et long termes ». Avant de leur exprimer leur gratitude.
En effet, a rappelé Zeïni Moulaye, les Assises nationales de la refondation (ANR) se sont tenues
du 11 au 30 décembre, successivement dans le communes, les cercles, les régions du Mali, ainsi
qu’à l’étranger, notamment dans 26 pays et puis à l’échelon national. D’après lui, elles ont été marquées par une participation active des forces politiques et sociales aux travaux. « Elles ont
confirmé l’engagement des Maliennes et des Maliens pour une solution de sortie de crise et ont
marqué la volonté populaire de contribuer à l’édification d’un Mali nouveau », a-t-il témoigné. Et
d’illustrer encore cela par les gigantesques manifestations du 14 janvier 2022. Avant d’affirmer
que les ANR se sont révélées comme une source d’inspiration pour une renaissance de la nation
malienne, une source potentielle de construction de la puissance du Mali de demain.
Suivant les propos du Président du Panel, ce rapport concentre entre autres : les espérances des
populations du Mali quant au renouveau institutionnel, politique, économique, social, culturel et
sécuritaire attendu ; le processus des ANR sur le terrain et les structures de mise en œuvre ;
dévoile l’approche utilisée pour aboutir aux résultats escomptés. Et d’indiquer une analyse
quantitative et qualitative des données recueillies sur le terrain, avant de livrer entièrement les
recommandations issues des débats. Enfin, ce rapport propose une suggestion de comité de
suivi-évaluation afin que les recommandations de refondation soient mises en œuvre, suivies
périodiquement et évaluées. Par ailleurs, il a rendu un hommage mérité aux membres du Panel
des hautes personnalités et de la Commission d’organisation des ANR. Le discours du président
du panel a été surtout marqué par une forte recommandation en faveur des femmes. « Si vous
pouviez, dans votre Gouvernement, réserver la moitié des portefeuilles aux femmes, vous
réussiriez encore plus et mieux », a suggéré Zeïni Moulaye au Premier ministre.
Pour sa part, le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a indiqué que les ANR étaient au cœur
de la trajectoire de rectification de la Transition intervenue le 24 mai dernier. Pour lui, ce
rapport est un précieux viatique pour l’avenir du pays. C’est pourquoi il a invité les cadres de
l’administration à mettre en avant ce rapport final des Assises nationales de la refondation, afin
de réussir la refondation de l’État.
 
 
Jiadata MAIGA

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire