Administration des douanes : 22 réformes engagées !

En partenariat avec le secteur privé, la Direction générale des douanes du Mali a tenu mardi 15 février 2022, dans la capitale malienne, la 2ème édition du forum des douanes et entreprises. Le but principal de cette rencontre était d’informer des réformes douanières en cours et le renforcement du partenariat entre l’Etat et le secteur privé.

Placée sous le thème : « Les principales réformes engagées par l’administration douanière », cette activité était un moment de partage d’information. Co-animée par l’ancien directeur général des douanes du Mali, Amadou Togola, et l’actuel, Amadou Konaté, ces derniers ont laissé entendre que dans le cadre de la modernisation du système douanier au Mali, au total 22 réformes ont été engagées par l’administration des douanes. Elles sont dix (10) réformes organisationnelles et douze (12) fonctionnelles. Parmi lesquelles six (6) sont prioritaires.

Au cours de cette journée de travail avec le secteur privé, quatre (4) réformes ont fait l’objet d’exposés qui sont : la création d’un Centre d’Expertise Technique (CET) qui sera opérationnel au plus tard le 1er janvier 2023. Il s’agit également de la réappropriation de la fonction d’évaluation des marchandises, à travers le logiciel Asyval du système d’informations douanier (Sydonia) ; la sélectivité automatique des contrôles douaniers sur la base de l’analyse du risque ; et enfin, la mise en œuvre du programme du statut d’opérateurs économiques agréés. Ces réformes visent à assurer dans le futur la « flexibilité » de l’administration douanière au Mali, aux dires des conférenciers.

A la cérémonie d’ouverture de ce forum, le Premier ministre de Transition Choguel Kokalla Maïga a rappelé de la nécessité de compter sur les forces maliennes dans cette situation où le Mali vit sous l’embargo de la Cedeao et de l’Uemoa depuis plus d’un mois. Il n’a pas manqué de remercier les opérateurs économiques du Mali pour les efforts consentis. Ces mêmes remerciements ont été adressés aux agents des douanes du Mali qui au-delà de l’économie, jouent un rôle important notamment dans la lutte contre la fraude et la criminalité transnationale. Pour terminer, il a rassuré les hommes d’affaires étrangers au Mali de se sentir comme chez eux.

A noter que la cérémonie d’ouverture était présidée par le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga en présence du ministre de l’Economie et des Finances Alousseni Sanou et du directeur général des douanes du Mali.

Abdrahamane Baba Kouyaté

(Visited 5 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire