COMATEX : Les employés menacent de prendre la rue

L’annonce de la reprise très prochaine des activités de la Comatex avait été faite par le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga lors de sa visite en novembre 2021, à Ségou. Si la nouvelle a été reçue avec beaucoup de joie par les principaux acteurs, aujourd’hui, l’impatience gagne du terrain.

Mercredi dernier, plusieurs travailleurs regroupés au sein du syndicat de la Comatex, affilié à la Confédération syndicale des travailleurs du Mali, ont pris d’assaut le gouvernorat de la région de Ségou. Motif, situation des 600 millions  d’arriérés de salaire des travailleurs et la reprise des activités du géant textile, promises par le gouvernement  de la transition.

En effet, lors de son passage dans la région, le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga avait annoncé la décision de son gouvernement d’octroyer 600 millions de francs pour éponger les arriérés de salaire des travailleurs de la compagnie. Il avait même souligné la disponibilité de l’argent, qui serait bloquée dans un compte bancaire par le ministre en charge du Secteur pour « éviter que l’argent en question ne rate sa destination, c’est-à-dire les comptes bancaires respectifs des bénéficiaires », dit-t-il. Le chef de la Primature avait assuré aussi les travailleurs de la relance très prochaine de la Comatex-SA. Jusque-là, que dalle !

Face au retard accusé, l’impatience des travailleurs se fait sentir. Plusieurs d’entre eux se sont regroupés à l’entrée du gouvernorat de la ville de Ségou. Malgré qu’ils aient été chassés de la devanture du service, ils ont délégué quelques éléments pour rencontrer le gouverneur Alassane Traoré.

Lors de la rencontre, le chef de l’Exécutif régional aurait affirmé que le problème n’est pas à son niveau, encore moins au niveau du ministère de l’Economie et des Finances, mais plutôt au département de l’Industrie.

Compte tenu du temps que le gouvernement met pour trouver une solution au problème, le syndicat prévoit de descendre dans la rue ce lundi 21 février 2022 pour se faire entendre.

Abdrahamane Baba Kouyaté de retour de Ségou

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire