L’association Lions Club : un mouvement qui prône l’entraide et l’accompagnement des plus démunis

Faire de l’entraide et l’accompagnement des pauvres une priorité. Tel était l’objectif de la conférence de presse de l’association Lions club du district 2 tenue le samedi 5 mars 2022 à l’hôtel Salam. Cette rencontre a été animée par le vice gouverneur du district 2 Souïdou Cissé, en présence de plusieurs membres de l’association.

A l’entame de ses propos, le vice gouverneur du District 2 a indiqué dans son exposé que pour être lions, il faut avoir la philosophie de l’association, venir en aide à son prochain, être sensible aux problèmes de son entourage mais aussi partager avec les autres, choses qui était l’idée nourrie par le fondateur de l’association « Faire quelque chose pour quelqu’un de façon désintéressée». Il a ainsi rappelé que l’association est arrivée au Mali un 13 janvier 1958 avec la création d’un club appelé Bamako Sokala. Selon Souïdou Cissé, de nos jours, il peut compter 16 clubs Lions au Mali et 6 Lions club et 4 clubs à l’intérieur du pays précisément un à Ségou un autre à Sikasso, un à Koutiala et à Kita. Il a précisé que chaque club dans son programme, a choisi ce qu’ils appellent dans leurs jargons une œuvre majeure et à côté de cette œuvre les clubs s’investissent dans d’autres domaines comme l’amélioration de la protection de l’environnement et la lutte contre le diabète. « Chaque année, nos frères et sœurs qui souffre de cette maladie vont faire leurs textes gratuitement à travers notre soutien », a-t-il fait savoir.

Avant d’ajouter plusieurs exemples de réalisation comme la construction d’écoles, de forages et la lutte contre la cécité évitable ce qui à permis à la création d’un projet qui est à plus de 10 millions d’investissement au niveau de l’Institut Ophtalmologie Tropicale d’Afrique (IOTA) par l’achat d’équipement et la contribution aux bourses des étudiants environ une soixantaine et cela avec l’appui des partenaires. Souïdou Cissé a confié que l’association lions club a réalisé beaucoup de projet par le biais de leur fondation qui est logée aux Etats Unis. Cette fondation poursuit-il, est financièrement ravitaillé par les Lions club et de nombreux donateurs. « Il y a des généreux donateurs, on trouve même des gens qui donnent jusqu’à 200 milles dollars », à annoncé le vice gouverneur du district 2. D’après lui, certains préfèrent déposer leurs zakats à la fondation via les associations lions clubs parce qu’ils savent que c’est destiné aux plus démunis. Il a souligné que cette fondation permet à l’ensemble des Lions clubs du Mali en particulier et du monde en général de faire des œuvres d’envergures.

Il faut retenir que les modalités d’adhésion à l’association sont avoir la même vision que les autres membres, c’est-à-dire une philosophie de partager avec son prochain, s’entraider, avoir bon comportement et être sérieux. Pour le vice gouverneur du district 2 qui cherche à être gouverneur du district pour un mandat d’une année allant du 1er juillet au 30 juin, il a en perspective de faire l’union en augmentant le nombre d’adhérant.

Alou Badra DOUMBIA

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire