SIKORONI : Un garçon tué par une équipe de patrouille de la police

Une voiture de la police du 17ème arrondissement,  en patrouille, a écrasé  un garçon  dans le quartier Sikoroni, en commune I du district de Bamako. Le drame s’est déroulé  dans la nuit du vendredi  04 mars 2022.

Dans la nuit du vendredi 04 au samedi  05 mars, la tension a été très tendue entre la population de Sikoroni et le Commissariat du 17ème arrondissement. Cette tension a été provoquée par la mort d’un jeune garçon  du quartier.

Les faits : selon un habitant de Sikoroni, les événements  déplorables se sont déroulés entre 23 h et 1 h du matin, lorsqu’une voiture pick-up  de la police du 17éme, en patrouille dans le quartier Sikoroni,  poursuivait  en vitesse une voiture suspecte ayant refusé d’obtempérer aux ordres des policiers.  D’après lui, c’est dans cette course-poursuite que la voiture  de la police a écrasé un garçon innocent. L’enfant,  gravement touché,  a succombé  à ses blessures sur-le-champ.

Par conséquent, les habitants du quartier, irrités par cet accident meurtrier, ont en revanche pris pour cible les locaux du Commissariat du 17éme arrondissement. Les manifestants ont ravagé les lieux en brûlant deux pick-up de la police du 17éme.  Dépassée par le risque et par peur de ne pas être envahie par les manifestants, la police a effectué des tirs de sommation pour  disperser  les manifestants.

Dans un communiqué  publié le lendemain,  la Direction nationale de la police a informé qu’elle a entrepris immédiatement des  démarches auprès des autorités municipales,  coutumières et religieuses  du quartier afin de ramener le calme.  Dans son communiqué, la police a également  présenté ses condoléances  à la famille du défunt. Avant d’annoncer qu’une enquête  est ouverte pour situer les responsabilités

Au moment où nous mettions ces informations sous presse, le calme était de retour dans le quartier.

Jiadata MAIGA

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire