LOGEMENTS SOCIAUX : Des agents de l’OMH placés sous mandat de dépôt

Plus de 460 logements sociaux ont fait l’objet d’attribution frauduleuse impliquant plus de 18 personnes. Ces révélations ont été faites le 29 mars 2022 dans un communiqué publié par le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du territoire et de la Population. Certains agents de l’Office malien de l’habitat (OMH) ont déjà été placés sous mandat de dépôt. Et les investigations se poursuivront a assuré le gouvernement.
 
Ces «attributions frauduleuses» concernent la première tranche des 12 566 logements de N’Tabacoro. Le ministère de tutelle précise que «les intéressés ne figurent pas sur la liste publiée en 2019». Le communiqué souligne que l’enquête a été lancée, suite à un constat «d’occupations frauduleuses à N’Tabacoro». Il faut souligner que le procès-verbal d’un huissier a révélé que 184 personnes sont impliquées dans l’occupation et la modification des 462 logements. Rappelons aussi que la dernière attribution des logements sociaux en février dernier avait été émaillée d’irrégularités. Une réattribution de ces logements est attendue dans les prochaines semaines.

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire