ENVIRONNEMENT : Le programme « Mali Sanya » lancé !

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement  et  du Développement durable a présidé, ce jeudi 17 mars  2022, l’atelier de lancement  des activités  de la Planification opérationnelle (Po) du Programme  Mali Sanya. Au cours des travaux, les participants se sont penchés sur  les résultats attendus et les activités programmées,  les périodes de réalisation et ont validé le planning opérationnel  2022-2023. Ledit atelier a eu lieu à Bamako.

Selon Issa Sissoko, responsable de la composante I du programme  « Mali Sanya »,  qui signifie « Mali propre » en français,  est un projet de gestion des déchets solides, des eaux usées initié par la Coopération technique allemande. D’après lui, ce programme a  pour objectif de contribuer au développement durable des centres semi-urbains. Cela, à travers une gestion professionnelle  des déchets solides, des eaux usées et excrétas. A l’en croire,  il tâche également  à améliorer les possibilités d’emplois formalisés dans le secteur de l’assainissement écologique et de l’économie circulaire. Ce programme est financé par le ministère fédéral  allemand  pour la coopération économique  et du développement  à hauteur de 5 000 000 d’euros.  Il intervient dans les régions de Kita, Koulikoro et Dioïla pour une durée de deux (2) ans renouvelables. Il envisage d’étendre ses activités aux régions de Bougouni, Ségou et Sikasso. Ce programme cible, entre autres, les personnes très pauvres travaillant actuellement dans le secteur des  déchets solides.

Selon Michael Wolf, directeur  du programme Mali Sanya,  il s’inscrit dans la continuité du  PEPA 2. Et d’indiquer qu’il vise à consolider les acquis qui constituent un réel progrès pour le secteur.   « Les déchets sont une matière première qu’il faut transformer pour en faire d’autres et à travers cela, créer de l’emploi », a-t-il souligné.

Pour ce faire, le directeur a articulé le Programme Mali Sanya  autour de quatre (4) champs d’intervention : le renforcement de l’efficacité institutionnelle ;  l’amélioration de la chaine de valeur ; le développement des affaires dans le secteur eau et assainissement  et enfin  le renforcement de la formation professionnelle.  Par ailleurs, les initiateurs comptent sur l’engagement et l’appui des partenaires pour  la mise en œuvre de ce programme.

Pour sa part, Modibo Koné, ministre de l’Environnement, de l’Assainissement  et  du Développement durable, a indiqué que le programme Mali Sanya  illustre l’intérêt particulier qu’accorde la Coopération allemande au sous-secteur de l’assainissement.  « Au regard des réalisations importantes du PEPA  dont j’ai eu  le plaisir de visiter  le 18 novembre  2021 à Dioïla et à Mountougoula, j’ai bon espoir que Mali Sanya  est bien parti pour atteindre d’autres résultats importants et indispensables pour le développement  du secteur de l’eau potable  et de l’assainissement », souligné le ministre.

La mise en œuvre de ce programme nécessite l’engagement  de certains départements ministériels, les services techniques de l’Etat, les collectivités territoriales, la société civile et le secteur privé.

Jiadata MAIGA

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire