engrais-Modibo-Keita-octroie-un-marché-de-gré-à-gré-de-17-milliards-à-ses-proches,-incapables-de-fournir-un-seul-sac-d’engrais-aux-paysans
0

Scandale au Ministère du Développement Rural : le ministre Modibo Keita octroie un marché de gré à gré de 17 milliards à ses proches, incapables de fournir un seul sac d’engrais aux paysans

Engrais subventionnés introuvables et Risque de famine en Zone Office du Niger ! Les fournisseurs locaux (Togouna-agro, Gnoumani-Sa et DPA) écartés ! Les sociétés Ely KO2, Helium Investment, Toya Agro Business, ARP-Mali, Agri Food et Niane sur le banc des accusés… Le Collectif des organisations paysannes saisi le Président Assimi Goita Faute d’engrais minéraux subventionnés, la campagne agricole en cours est sérieusement menacée en zone Office du Niger. En cause, la boulimie vorace du ministre du Développement rural, M. Modibo Keita, qui compte tenu de l’urgence, a profité de la dérogation spéciale  à la procédure de la passation de marché public,  pour signer des conventions par entente directe ou de gré à gré entre son département et des nouveaux fournisseurs (proches à lui),  qui n’ont pas la capacité financière et matérielle pour exécuter de tel marché.
Association-pour–le-développement-de-la-ville-de-Goundam-Maouloud–2022
0

ADVG : Lancement officiel des activités du Maouloud 2022

L’annonce a été faite à la faveur d’un point presse organisé par les leaders de l’Association pour  le développement de la ville de Goundam (Advg). C’était ce samedi 30 juillet 2022, au Palais de la culture. Les activités du Maouloud  2022 organisées par les ressortissants de Goundam sont officiellement lancées. Selon le président de l’Association pour  développement de la ville de Goundam, Issa Arsina Cissé, cette édition de 2022 se déroulera en deux axes. D’une part les activités à exécuter à Bamako et d’autre part celles qui seront réalisées à Goundam.
Corridor-Mali-Mauritanie-coton-malien-agriculture
0

Ouverture du corridor Mali Mauritanie : La CMDT change son itinéraire et donne le ton !

C’est la première fois dans l’histoire  du Mali que le coton de ses braves paysans soit transité par le port de Nouakchott, la capitale de la Mauritanie. Pour le lancement de ce premier convoi de 53 camions, soit 1.600 tonnes de cotons fibres, la  Compagnie Malienne pour le Développement des textiles (CMDT), vient de relever le défi  face aux sanctions infligées par la CEDEAO et l’UEMOA  depuis le 9 Janvier 2022.
Coton-cotonculteurs-Mali
0

Fête du coton à Koutiala : Le président Assimi et le « Miankala » saluent les efforts de la CMDT

Avec 760 000 tonnes de coton pour la campagne 2021-2022, le Mali est officiellement le premier producteur africain. Cela a été célébré avec faste dans la capitale de l'or blanc ce samedi, sous le patronage du président de la Transition qui effectue sa deuxième sortie à l'intérieur du pays depuis son investiture. C'était aussi l'occasion pour les producteurs de faire un stand ovation pour le PDG de la Cmdt.
Vues-aériennes-de-Bamako-BCEAOO-50-sur-425
0

SAHEL : l’Unesco propose des bourses d’études dans le domaine de l’eau et du développement durable

En raison de la rareté de l’eau dans le Sahel, les pays de cette région connaissent des défis pour la gestion de cette ressource qui nécessite des professionnels qualifiés. En former davantage, c’est l’objectif que s’est fixé l’Unesco à travers l'IHE Delft (Delft Institute for Water Education). Etablissement international d'enseignement supérieur sur l'eau basé à Delft, aux Pays-Bas, et exerçant sous l’égide de l’Unesco, cette école a lancé un appel à candidatures pour son programme de master sur l’eau et le développement durable. Il vise à renforcer la capacité des professionnels et des décideurs du secteur à améliorer la gestion de l'eau dans les pays du Sahel.
Pr-Marimantia-Diarra
0

PROCHAINE PRESIDENTIELLE : L’Adema aura son candidat maison, rassure Pr. Marimantia Diarra

L’Alliance pour le développement du Mali, Parti africain pour la solidarité et la justice  (Adema/Pasj) était devant la presse, samedi dernier, à son siège, à l’occasion de la traditionnelle présentation de vœux. L’occasion était bonne pour le nouveau président élu de faire un tour d’horizon des différents sujets d’actualité et de fixer le cap pour l’avenir du parti. Selon lui, le parti ne fera pas de suiviste à la prochaine présidentielle. « L’Adema aura son candidat et à l’interne », a déclaré le président Diarra.