PROGRAMME JL/SRAJ-JIGIYA : Sensibiliser 1 000 000 personnes à l’horizon 2024

Dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du Programme jeunes leaders santé de la reproduction des adolescents et des jeunes au Mali (Jl/Sraj-Jigiya), plusieurs ONG ont procédé à la signature d’un  protocole de partenariat avec le Conseil et appui pour l’éducation (Caeb). La cérémonie officielle de signature des protocoles a eu lieu ce  jeudi 17 février dans un hôtel huppé de la place. 

Ayant pour objectif principal de contribuer à l’amélioration des indicateurs de santé en général et ceux de la santé et reproduction des adolescents et des jeunes particuliers, ce programme est une initiative  de l’alliance  Caeb et Building flourishing communities (Cordaid). Il a été financé par le Royaume du Pays-Bas.

Selon le Secrétaire général du Conseil et appui pour l’éducation (Caen), Gaoussou Traoré, ce programme permettra de mettre l’accent sur la transmission de bonnes informations et une plus grande liberté de choix concernant la santé reproductive et sexuelle. En outre, il vise aussi à sensibiliser au moins 1 000 000 jeunes et adolescents en matière de santé de la reproduction d’ici à 2024 dans les zones d’intervention. Au terme des travaux, les responsables espèrent informer un million de jeunes sur les comportements en ce qui concerne le VIH/sida, la grossesse et le mariage précoce ; afin qu’au moins 200 000 filles utilisent les méthodes modernes de contraception et pousser 300 communautés à abandonner les mutilations génitales féminines (Mgf) et le mariage précoce.

Pour le Secrétaire général, la première phase du programme Jigiya a concerné les régions de Mopti et Ségou dans presque 7 cercles de ces deux régions pour une durée de deux ans. La phase pilote a engendré des bons résultats, entre autres, dans la mobilisation de 14953 jeunes sur des thématiques, au nombre desquels 1897 ont été sélectionnés comme leaders pour sensibiliser leurs pairs sur les thématiques de la santé et la reproduction. Plus de 600 000 autres jeunes informés et plus  de 53 millions CFA mobilisés.

Selon lui, cette deuxième phase élargie avec plusieurs autres ONG et partenaires est amorcée pour trois (3) ans, pour un coût total d’un milliard. Et en plus des deux régions, elle étend ses interventions dans les régions de Koulikoro, Kayes, soit dans 18 cercles et 4 régions.

Ainsi, le Programme jeunes leaders santé de la reproduction des adolescents et des jeunes au Mali ambitionne d’informer le maximum de jeunes sur les enjeux de la santé et de la reproduction, afin d’amener les jeunes à être responsables en matière de sexualité pour être les acteurs du changement dans la communauté.

Jiadata MAIGA

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire