CMDT : Un résultat net de plus de 3 milliards pour la campagne en cours

La Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT) est passée d’un déficit de 15 milliards à un surplus de 3,6 milliards. L’information a été donnée mercredi 19 janvier 2022 à la faveur de la 95ème session du Conseil d’administration de ladite structure. L’activité était placée sous la présidence du Dr. Nango Dembélé, PDG de la CMDT.   

« Cette année, on a un peu le sourire « , se réjouit le président du conseil d’administration, également PDG de la CMDT, Nango Dembélé, à sa sortie de session. En effet, comparativement à l’année dernière, la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT) engrange des résultats énormes. Selon les explications du Dr. Nango Dembélé, l’année passée ‘’nous avons adopté un budget avec un déficit de près de 15 milliards et une réduction très forte des investissements qui sont retombés à 1 milliard 100’’. Il ajoute : “ Pour cette année, nous avons adopté un budget qui, en termes de recettes, dépasse les 376 milliards avec un résultat net (bénéfice) de 3,6 milliards”. Cela veut dire tout simplement que la CMDT est passée d’un déficit de moins de 15 milliards à un surplus de 3,6 milliards. Une véritable prouesse.

Pour l’ancien ministre, ce travail est à l’actif des producteurs qui ont accepté de retourner dans les champs et faire du coton.  ‘’La filière coton revient dans la deuxième position et le mérite revient au gouvernement qui n’a ménagé aucun effort pour l’atteinte de ces résultats », ajoute-t-il. Pour rappel, le gouvernement malien a d’abord fixé le prix du coton à 280 francs et  maintenu la subvention à 11 000 FCFA. A cela s’ajoutent les efforts internes de la CMDT en termes “ d’accompagnement de la filière pour les amendements, plus l’intensification de l’encadrement. C’est ce qui a valu ce résultat’’, confia-t-il.

Un ouf de soulagement pour le PCA Dr. Nango : ‘’Aujourd’hui, nous sommes presque sortis du gouffre. Nous voulons seulement la consolidation de cette dynamique”, souligne-t-il.

Record

La campagne d’égrenage bat son plein. C’est ce que témoigne le DG de la CMDT.  » Nous n’avons pas de soucis à ce niveau car nous avons  déjà égrainé plus de 400 000 tonnes de coton graine. La production de coton attendue, selon les prévisions, après les contailles capsulaires, nous sommes à 731 000 tonnes. Les tendances, c’est-à-dire l’évolution des cotons rentrés au niveau des unes, si on fait la projection, on dépassera les 731 000 tonnes en fin de campagne”, rassure-t-il.

Le record d’engrenage journalier établi depuis 2019 était de 4000 tonnes. Selon les informations du DG de la boite, les travailleurs sont désormais entre 5000 et 6000 tonnes par jour. De quoi réjouir tous les acteurs de la chaine de valeur du coton.

A noter que lors de ce conseil d’administration, les participants ont échangé autour de l’adoption  des procès-verbaux des 93ème  et 94ème session du CA, l’État de mise en œuvre des tâches de la 94ème session, l’examen et l’approbation du budget de l’exercice 2022 de la CMDT Holding et le financement et la situation de la campagne de commercialisation 2021-2022.

Abdrahamane Baba Kouyaté

(Visited 56 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire