CAMP DES JEUNES LEADERS DE l’AJCAD : Une aubaine, selon les autorités administratives de Dioïla

Du 26 au 30 janvier 2022, l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie (Ajcad) a tenu la 3ème édition du camp des jeunes leaders (21) dans la 12ème région administrative du Mali à Dioïla, dans la cité de Baniko. L’activité était présidée par le Directeur de cabinet du gouverneur de la région, Siriman Kanouté.

Ils sont plus de 1200 jeunes venus de 200 communes d’intervention de l’Ajcad dans 20 régions administratives du Mali à prendre part à cette activité intitulée “Camp des leaders de l’Ajcad”. Financé par l’ambassade de Danemark dans le cadre du Fonds pour le moteur de changement, le camp des leaders de l‘Ajcad est une occasion de brassage culturel et d’apprentissage entre jeunes. Au cours de trois jours d’intenses activités, ces jeunes ont eu la chance d’apprendre et de comprendre des questions liées à la Gouvernance, la Démocratie et la Citoyenneté.  D’où le thème : « la Citoyenneté Active au Service de la Recevabilité Mutuelle ».

Selon le maire de la ville de Dioïla, Yacouba Dowélé Mariko, la redevabilité et la citoyenneté permettent l’épanouissement socioéconomique de toute nation. En mettant l’accent sur cette thématique, “nous pensons que ce camp est déjà bien parti pour laisser des traces dans la ville de Dioïla. Cette ville à l’instar de toutes les collectivités du Mali souffre d’un problème de citoyenneté. Ces quelques jours permettront à notre commune, nos populations, aux responsables sociaux politiques administratifs de la ville de voir rehausser le degré de citoyenneté », rassure l’élu local.

Content de l’engagement et la volonté de soutien de l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie (Ajcad) à l’endroit des jeunes du Mali, le maire Mariko a laissé entendre : “Cette organisation est porteuse d’espoir pour la jeunesse malienne. Ce camp est un moyen de renforcement de capacités pour la jeunesse malienne. Nous ne cesserons jamais de remercier la directrice exécutive et son association”.

Pour sa part, le Directeur de cabinet du gouverneur de la région de Dioïla, Siriman Kanouté, se réjouit de la tenue d’un tel évènement. “C’est d’abord une aubaine pour nous, une opportunité de faire passer ce message de citoyenneté qui est d’ailleurs sur le thème. Notre pays traverse aujourd’hui des zones d’ombre ; alors nous avons besoin de l’engagement de tout un chacun, de l’union sacrée autour de l’essentiel. Comme je le disais tantôt, ce sont les jeunes qui font l’avenir. Ce cadre de rassemblement est synonyme de l’avènement de paix durable et de vivre ensemble qui caractérise le Mali”, prédit-il.

Comme pour titiller un peu le Directeur de cabinet du gouverneur de Dioïla, la Directrice Exécutive de l’Ajcad, Mme Maïga Adam Dicko, connue pour son franc-parler, lance : ‘’ Ils disent que nous sommes l’avenir, mais nous pensons que nous sommes également le présent ». C’est cette mentalité de jeune responsable engagé pour la cause du pays que l’Ajcad souhaite inculquer dans l’esprit de la jeunesse malienne. A en croire Adam Dicko, “l’Ajcad travaille avec toutes les couches sociales pour que les jeunes puissent être associés dans la prise de décision de notre pays”. Elle ajoute que “le Mali traverse des moments de turbulence. Nous ne voulons plus être des spectateurs ; nous sommes des acteurs. Nous n’allons plus nous considérer comme des victimes, mais nous allons prendre plutôt notre responsabilité”. Un message fort qui rime avec l’expression qu’elle s’empresse d’ajouter, “Il est très facile de demander ces droits, mais il est tout aussi noble de s’acquitter de ses devoirs”, lance-t-elle. Une manière pour la Directrice Exécutive d’inviter les jeunes du Mali à plus de responsabilité.

Au cours de cette 3ème édition du Camp des leaders de l’Ajcad, il était question, entre autres ; du débat sur la Violence Basée sur le Genre (VBB), la tenue d’un panel sur la redevabilité mutuelle, du partage de petite l’astuce, de l’écriture administrative, du Bilan de l’Ajcad, de l’organisation d’une soirée sur la gouvernance du Mali, de l’histoire de la démocratie au Mali et du don de sang pour pallier désormais ce problème dans la région de Dioïla.

 

Abdrahamane Baba Kouyaté

(Visited 24 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire