CELEBRATION DU 8 MARS : Le MFM en ordre de bataille pour protéger les droits des femmes

La méconnaissance des lois et politiques nationales protégeant les droits des femmes contribue à perpétuer les inégalités liées au genre au Mali. Pour ainsi les faire connaître et renverser la tendance, le Mouvement féministe du Mali (MFM) a organisé hier (mardi 22 mars 2022) une table-ronde au Mémorial Modibo Keita en guise de célébration du 8 mars, Journée international des droits de la Femme.

Pour faire connaître les lois et politiques nationales protégeant les droits des femmes au Mali, tout en comprenant comment les Maliens vivent les inégalités de fait, le Mouvement féministe du Mali (MFM) a initié une table-ronde sur le thème «Inégalités de droit et inégalités de fait : des femmes témoignent» ! A travers cette activité de célébration du 8 mars, le mouvement entend informer et sensibiliser sur les lois et politiques nationales protégeant les droits des femmes en vue d’un changement de comportement permettant de réduire considérablement les inégalités entre les hommes et les femmes.

Des inégalités qui, malgré les efforts des plus hautes autorités, restent encore très grandes dans tous les domaines socioprofessionnels. «La loi garantit aux femmes dans tous les domaines les mêmes droits aux hommes. Malgré cela, la situation des femmes reste fragile car elles ne sont toujours pas nombreuses dans les postes de décision et sont encore dépendantes de leurs maris», s’indigne le MFM. Ces inégalités concernent toutes les femmes et à tous les niveaux. Mais, celles qui vivent avec un handicap sont encore plus marginalisées.

Cette table-ronde de célébration de la Journée internationale des droits de la Femme était animée par des conférencières de l’Association malienne des sourds et malentendants (AMASOURS), de la Fédération malienne des Associations et comités de personnes vivant avec un handicap (FEMAPH) et de l’Association malienne pour la protection des personnes vivant avec l’albinisme (AMPPA). Une juriste a également communiqué sur les lois protégeant les droits des femmes avec en toile de fond les droits des personnes vivant avec un handicap. Elle a également proposé des pistes de recours en cas de discrimination avérée de ces droits.

Pour aussi faire la promotion des jeunes peintres à l’occasion de cette édition 2022 du 8 mars, un stand d’exposition des dessins a été ouvert. Durant toute cette dernière semaine du mois de mars, les femmes et les filles occuperont les médias pour mieux parler de leurs préoccupations.

Le Mouvement féministe du Mali est une organisation soutenue par des femmes engagées pour la promotion et la protection de leurs droits et à promouvoir l’équité/genre au Mali. Ce mouvement regroupe des femmes de divers horizons, dont des jeunes femmes leaders, des féministes, des activistes de droits des femmes et de filles, des académiciennes, des actrices de la société civile.

Le MFM se fixe comme objectifs, entre autres, de favoriser l’avancement de l’égalité entre les femmes et les hommes, de promouvoir la diversité et de mettre en place des processus et des stratégies de mobilisation efficaces pour mieux positionner la question de la Femme dans l’agenda politique global.

Oumar Alpha

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire