MARCHE DAKAR-BAMAKO : Le Comité d’accueil en appel à l’hospitalité malienne

Dans l’objectif d’organiser un accueil digne aux marcheurs Dakar-Bamako, un Comité national d’accueil a été mis en place à Bamako. L’information a été annoncée à la faveur d’un point-presse tenu le 03 mars 2022 à la Bourse du travail.

Le Mali, terre d’accueil et d’hospitalité.  La population malienne entend restaurer cette valeur.

En suivant les propos d’Ibrahim Boini Adiawiyakoye, point focal marche Dakar-Bamako, ce comité a été mis en place le 02 mars 2022. Ainsi, cette rencontre des membres du comité avec les hommes de médias a été l’occasion pour ces derniers de présenter ledit Comité. Selon lui, ce Comité réunit en son sein plusieurs entités et associations du Mali et de la diaspora ayant jugé important de réserver un accueil extraordinaire aux marcheurs et veiller au bon retour de ces derniers à Dakar. Ce faisant, le membre du Comité d’accueil a démontré qu’une telle initiative ne peut véritablement réussir qu’avec  l’inclusivité, la mobilisation de tout le  peuple. Car,  estime-t-il, « c’est tout un travail titanesque qui sera réalisé ». Dans cette perspective, les membres du Comité national d’accueil ont invité toutes les associations, et groupements, voire tout le peuple à les joindre pour réserver un accueil exceptionnel aux héros des 1300 kilomètres de marche.

Par ailleurs, le point focal des marcheurs Dakar-Bamako a lancé un appel solennel aux plus hautes autorités de prendre des dispositions pour la sécurisation des marcheurs sur l’ensemble du tronçon. Il a aussi exhorté  le peuple malien à s’organiser sur l’ensemble du tronçon à partir de Diboli, à travers des comités d’accueil locaux.  Cela, avec l’appui technique du comité national. « C’est un combat pour le peuple souverain du Mali. Ainsi, ces marcheurs ont besoin du soutien du peuple malien », a-t-il déclaré. D’après lui, Il ya d’autres nationalités parmi les marcheurs en plus des Sénégalais. Ainsi, après avoir parcouru plus de 1300 kilomètres,  le point focal a renseigné a indiqué qu’en plus de l’accueil, ces marcheurs auront besoin de pommade, des chaussures et chaussettes pour soulager leur fatigue. Dans cette perspective, il annonce que d’ores et déjà la population de Kayes se mobilise à préparer un accueil chaleureux aux  marcheurs.

En effet,  cette marche de 1300 kilomètres est une initiative de l’organisation « Marche internationale Dakar-Thiaytou » des héritiers spirituels, panafricains de Cheikh Anta Diop. A en croire le point focal, à travers cette longue marche, les marcheurs viendront exprimer et  apporter le soutien du peuple sénégalais au peuple souverain du Mali.

Selon lui, la réception des marcheurs au Mali est structurée en deux étapes. Une première à Diboli, et de Diboli à Bamako ; et enfin de Bamako à Kati, pour être reçus par les plus hautes autorités.

Dans cette même veine, Fatimata Touré de la Convention pour le Mali a lancé un appel pressant  aux femmes de Kayes à Bamako, de sortir massivement et réserver un accueil chaleureux aux marcheurs. A sa suite, Jean Doumbia, Secrétaire général diaspora M5-RFP, a invité les structures représentatives de la diaspora au Mali à contribuer à cette initiative d’accueil.

A l’occasion, le Comité d’accueil national a adressé ses remerciements à tous les peuples frères ayant exprimé leur soutien à la population malienne.

Jiadata MAIGA

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire