Le Ministre Andogoly Guindo l’a révélé lors du C.A du Musée National : «plus de 900 objets archéologiques en provenance des États-Unis ont été remis au Premier Ministre…»

Le Musée national du Mali a tenu son 31ème session de son conseil d’administration, vendredi 1er avril 2022 dans la salle de réunion de ladite structure. Cette session était présidée par le ministre de la Culture, du tourisme, de l’artisanat et de l’industrie hôtelière Andogoly  Guindo, en présence du directeur du Musée national Daouda Keïta et de nombreux administrateurs venus d’autres services. Au cours de cette session le ministre a fait savoir que le retour des objets  culturels maliens détenus à l’étranger demeure une priorité du gouvernement de la transition.

Il faut d’ores et déjà rappeler que 4 points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette session, il s’agit de l’adoption du compte rendu de la 30ème session, de l’examen de l’état d’exécution des recommandations de ladite session,  de l’adoption du projet de programme d’activités et du projet de budget 2022.

Le ministre a d’abord rappelé dans son discours d’ouverture que le 22 novembre 2021 les administrateurs ont pris des résolutions, formulé des recommandations et adopté le programme d’activité et le budget pour l’exercice écoulé. Selon le ministre, Andogoly Guindo, les effets induits de la crise multidimensionnelle que traverse notre depuis déjà quelques années, continuent d’affecter durement le secteur de la culture, en particulier les institutions muséales. Il a souligné que les dures conditions imposées par cette crise ont été malheureusement exacerbées par la survenue de la pandémie de la maladie à coronavirus dont les effets ont été foudroyants pour le musée national. Malgré le contexte et la conjoncture difficile, il est heureux de constater que des résultats appréciables ont été réalisés et cela à-t-il dit grâce à l’engagement du personnel qui a fait preuve d’une grande résilience. « C’est le lieu de féliciter et de remercier le directeur général et tous les travailleurs du Musée national pour leur dévouement et les gros sacrifices consentis pour l’atteinte de ces résultats et j’associe à ces remerciements, les partenaires pour leurs appuis multiformes », à-t-il déclaré. Il a précisé que des documents soumis à notre appréciation, il ressort que le musée national a enregistré durant l’année 2021, 11.989 visiteurs parmi lesquels seulement 965 touristes étrangers hors espace Union Economique Monétaire Ouest Africain (UEMOA) et 841 ressortissants de la zone UEMOA. Le ministre a confié que le projet de programme d’activés 2022 proposé, laisse apparaitre l’ambition de la direction générale de consolider les acquis, également d’améliorer le niveau des performances. Il a précisé qu’au cours de cette session, les administrateurs adopteront probablement un projet de budget pour l’exercice 2022, qui est arrêté en recettes et en dépenses à la somme de six cent cinquante-cinq millions cent deux mille cent sept (655 102 107) frs CFA, soit une diminution de 2,1% par rapport au budget global de 2021. Cette diminution poursuit-il s’explique essentiellement par la réduction du montant alloué à la prise en charge du salaire des fonctionnaires et des contractuels de l’Etat.

En outres, Andogoly Guindo a ajouté que le retour des objets  culturels maliens détenus à l’étranger demeure une priorité du gouvernement de la transition. Pour lui, ces biens constituent des éléments substantiels de notre patrimoine culturel dont le Mali ne saurait se passer. Il a rappelé l’exemple de plus de 900 objets archéologiques en provenance des États-Unis remis au premier ministre Choguel Kokalla Maïga le 7 décembre 2021 par l’Ambassadeur des Etats-Unis son excellence Denis Hankins.

Alou Badra DOUMBIA

(Visited 19 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire