Message de l’artiste OUMOU SANGARE aux Chefs d’État de la CEDEAO et de l’UEMOA suite à l’embargo imposé au Peuple malien

Face aux sanctions imposées aux populations du Mali par les Chefs d’État de la CEDEAO et de l’UEMOA, les personnalités à travers le monde et l’Afrique donnent de la voix pour dénoncer ce qu’il est désormais convenu d’appeler abus du clan des chefs d’État contre les populations du Mali. Parmi les nombreuses réactions, nous vous invitons à lire celle que la cantatrice du Wassoulou, OUMOU SANGARE a publier sur sa page Facebook officielle :
Chers frères et sœurs de la CEDEAO et de l’UEMOA, moi Oumou Sangaré, je ne me mêle jamais de politique, ce n’est pas mon rôle mais aujourd’hui, nous sommes tous interpellés face aux décisions qui frappent gravement mon pays à savoir son blocage et son isolement total.
Cette situation m’amène à me prononcer publiquement en tant qu’Artiste et Ambassadrice de la FAO, mais aussi parce que j’ai toujours défendu les démunis.
L’heure est GRAVE !
Les décisions prises contre le Mali et les maliens auront des conséquences terribles sur les populations, et surtout sur les plus vulnerables.
La CEDEAO et L’UEMOA sont une même et grande famille. Une famille ne doit ni sanctionner, ni affamer ses membres mais les soutenir et les accompagner. Nous sommes au Mali, les populations souffrent et nous parlent. Donc, les conséquences des décisions prises par nos institutions sous régionales seront désastreuses.
Au nom des mamans maliennes, je supplie tous les Chefs d’Etat de la CEDEAO et de l’UEMOA de revenir sur ses sanctions.
Que la paix revienne au Mali et dans l’Afrique entière.
Je vous remercie.

About The Author

Mali Buzz TV Média panafricain, nous allions créativité, expertise dans les domaines du développement web, de la photographie, de l´infographie et du Digital Management.

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire