CAN 2022. Tunisie – Mali : l’arbitre arrête la rencontre à la 89e minute, le Mali gagne dans la confusion

Fin de match incompréhensible. Le Mali a remporté 1-0 la rencontre du groupe F face à la Tunisie grâce à un penalty de Koné au retour des vestiaires (48e). Une belle opération entachée par la fin de la rencontre lorsque l’arbitre a sifflé la fin du match avant la 90e minute. La reprise de la partie a un temps été annoncée sans l’arbitre incriminé mais la Tunisie ne s’est pas présentée.

L’image qui restera de ce Tunisie-Mali ne sera malheureusement pas purement sportive. Alors que le Mali menait 1-0, l’arbitre de la rencontre, le zambien Janny Sikazwe, a sifflé la fin de la rencontre à la 89’47 soit avant la fin du temps réglementaire. Une décision incompréhensible d’autant plus que de nombreux changements avaient eu lieu et que l’arbitre assistant allait annoncer du temps additionnel.

Les Tunisiens et notamment leur sélectionneur Mondher Kebaier se sont précipités sur la pelouse fou de rage pour avoir des explications alors que l’officiel avait déjà dans un premier temps sifflé la fin de la rencontre à la 85e minute avant de se reprendre.

Un arbitre suspendu pour suspicion de corruption

Après plusieurs dizaines de minutes d’atermoiement, la rencontre a été sur le point de reprendre sans l’arbitre zambien incriminé. En 2018 il avait été suspendu par la CAF pour suspicion de corruption. Les Tunisiens ne se sont finalement pas présentés sur la pelouse pour jouer les trois minutes de temps additionnel.

Reste à savoir quelles démarches les Aigles de Carthage peuvent entreprendre et si la rencontre sera définitivement perdue. Une triste image du football africain.

Khazri manque le penalty de l’égalisation

Auparavant, les Maliens avaient donc fait la différence grâce à un penalty de Ibrahima Koné qui prenait Ben Said à contre-pied après une main de Skhiri dans la surface. Une ouverture du score méritée après une première période où le Mali s’était montré à son avantage sans se procurer de grosses occasions.

Menés au score, les Tunisiens ont d’un coup monté leur bloc et se se montrés bien plus emballants que lors du premier acte en sollicitant Mounkoro le gardien du Mali. Malheureusement pour eux Wahbi Khazri a loupé un penalty, Mounkoro partant du bon côté et repoussant sur sa droite.

Le Mali prend provisoirement la tête de la poule F et une belle option sur la qualification face à son adversaire direct de la poule. Mais l’image du football africain et notamment de son arbitrage a été dégradée.

Les temps forts de la rencontre

12’. Kouyaté au-dessus ! Sur un corner, le défenseur malien se démarque puis s’élève plus haut que la mêlée mais sa tête, en déséquilibre, file un mètre au-dessus de la barre transversale.

40’. Haidara c’est de peu à côté ! Le Malien avance dans le terrain et aperçoit une fenêtre de tir. Il tente donc sa chance du pied gauche. Son coup de pied, pris légèrement extérieur, fuit le cadre au dernier moment.

48’. Ibrahima Koné transforme ! L’attaquant malien prend Ben Said à contre pied et croise son tir du gauche. Le match est lancé !

51’. Oh l’opportunité malienne ! Il y a plus d’espaces désormais dans la défense tunisienne et Adama Traoré dribble plusieurs joueurs avant de crocheter son vis-à-vis dans la surface puis de s’écrouler dans la surface au moment de frapper. Le Malien à tirer dans la jambe de Mathlouthi, pas de penalty.

56’. Khazri sollicite le gardien malien ! Sur un coup franc aux 25 mètres, l’attaquant de l’AS Saint-Etienne frappe le ballon sous la barre mais Mounkoro repousse.

57’. Skhiri à côté ! La Tunisie réagit ! Sur le corner Ifa est trouvé au second poteau et remise dans la surface pour Skhiri qui croise trop sa tête.

65’. Mounkoro repousse la frappe de Bronn ! Le défenseur tunisien avance dans la partie de terrain malienne et décide de frapper comme aucun joueur ne le presse. Son tir semblait aller sur le poteau mais Mounkoro se détend sur sa gauche.

77’. Le penalty est arrêté par Mounkoro ! Khazri s’élance et croise fort son tir à mi-hauteur. Mounkoro part du bon côté et détourne. Tous les Maliens sautent dans ses bras.

90’. Incroyable scène, l’arbitre siffle la fin du match à la 89’47 sans aucun temps additionnel ! Les Tunisiens sont furieux et ne comprennent pas la décision de l’officiel alors que l’arbitre assistant avait le panneau pour le temps additionnel dans les mains. Incompréhensible !

 

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire