REUNION AU M5-RFP : Choguel savonné par les siens

Acculé, trimbalé et esseulé, le Premier ministre Choguel K. Maïga est plus que jamais fragilisé. D’où sa récente tentative de trouver une nouvelle rampe de lancement auprès de ses « anciens » camarades du Mouvement du 5 juin, Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP).

Se parler sans tabou, notamment autour de la lettre de protestation conte la démarche du PM, de certains membres du Comité stratégique du M5-RFP. Tel était l’objectif de la rencontre de 5 heures, jeudi, au siège du Mouvement.

Ils étaient tous présents, y compris les frondeurs et autres pourfendeurs du PM, à cette réunion de toutes les vérités. Selon certaines indiscrétions, Choguel aurait subi une véritable séance de sermon. Les diatribes et les joutes verbales ont fusé de partout. Ses camarades, qui étaient pour la plupart presque en rupture de banc avec lui, ne lui ont pas fait cadeau. Surtout que certains l’attendaient de pied ferme. Et pour cause. Depuis sa nomination, d’aucuns, à l’image de Mohamed Aly Bathily, Cheick Oumar Sissoko ou Sy Kadiatou Sow, n’ont pas caché tout le mal qu’ils pensent de Choguel Kokalla Maïga.

A sa sortie de la salle, l’ex-président du Comité stratégique du M5-RFP qui, visiblement, a passé un mauvais quart d’heure, s’est plaint à la presse de n’avoir pas eu droit à la parole que pendant 30 minutes sur les 5 heures de débats. Il a avoué qu’il y a eu de chaudes empoignades entre camarades qui se sont, souligne-t-il, dit certaines vérités. Selon le Premier ministre Maïga, il y aura des entrevues en tête-à-tête avec quelques-uns. On imagine déjà qu’il s’agit des dur-à-cuir cités ci-dessus.

Pour les observateurs de la scène politique, le PM est très fragilisé aujourd’hui, car il est attaqué de toutes parts. Donc, il lui faut trouver une nouvelle rampe de lancement ou, à défaut, un soutien de poids pour se maintenir dans le fauteuil à la station primatoriale. Il espère ainsi que le M5-RFP se dresse en rempart, car avec tous les scandales qui émaillent sa gestion des affaires publiques, ses chances de rester  à la tête de la Primature s’amenuisent de jour en jour.

Pour sûr, les jours à venir promettent d’être très décisifs.

Dieu veille !

Harber MAIGA  

(Visited 49 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire