Faure-gnassingbe-MALI-CEDEAO-sommet-de-tous-les-espoirs-togo
0

MALI-CEDEAO : Le sommet de tous les espoirs

La capitale ivoirienne abrite ce matin un sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao. Les enjeux pour le Mali sont énormes, parce que le pays vit sous sanctions depuis 4 mois et espère trouver une issue à la crise qui l’oppose à l’institution régionale Le Mali veut se réconcilier avec ses voisins. C’est du moins ce qui ressort de la dernière visite du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, dans la capitale togolaise.
Premier-ministre-Choguel-Kokalla-Maiga-lâche-en-plein-vol-ses-activistes-maliens-anti-français-cedeao-110A5966
0

RETRAIT DU MALI DE LA CEDEAO, ABANDON DU FCFA … Le Premier ministre lâche en plein vol ses activistes

La séance de questions d’actualité initiée par le Conseil national de transition (CNT) aura été un exercice que certains laudateurs ne sont pas près d’oublier de sitôt. Car, elle a été une occasion pour briser l’espoir  des gens qui s’étaient donné comme métier l’organisation des marches et des meetings.  Car, le Premier ministre, n’étant dans ses beaux jours, a déclaré que leur fonds de commerce n’était plus consommable.
Goodluck-Jonatha-assimi-Goita-CRISE-DE-CONFIANCE-ENTRE-LA-CEDEAO-ET-MALI-compromis-dynamique
0

CRISE DE CONFIANCE ENTRE LA CEDEAO ET MALI : Un compromis dynamique est-il possible ?

De plus en plus, notre économie se trouve impactée par les affres des sanctions économiques « illégales et illégitimes » qui nous ont été infligées par la CEDEAO. Ces sanctions ont été amplifiées par la communauté internationale qui a suivi les organisations sous régionales pour asphyxier le Mali. La pomme de discorde entre le Mali et la CEDEAO se trouve dans le refus des deux parties à avoir un compromis autour du délai, raisonnable pour la CEDEAO et suffisant pour le gouvernement afin de mener les réformes idoines.
Au moins un millier de personnes ont défilé le vendredi 1er avril 2022 pour exiger le retrait du Mali de la Cédéao
0

MALI-CEDEAO : Des manifestants exigent la rupture définitive

Les 24 mois fixés par les autorités maliennes comme durée de la transition dans ce pays ne sont pas négociables, a annoncé vendredi dernier le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga à près d'un millier de personnes réunies sur la Place de l'indépendance à Bamako pour demander le retrait du Mali de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).
Communaute Economique Etats Afrique Ouest CEDEAO UEMOA Mali
0

Refus d’Assimi Goïta de prendre part au sommet d’Accra : La Cedeao s’en offusque et maintient ses sanctions

Les chefs d'Etat de l’organisation régionale ne décolèrent pas contre les autorités de la Transition. A l’issue du sommet du vendredi 25 mars à Accra, ils ont regretté le refus du président Goïta de répondre à leur invitation et ont décidé du maintien des sanctions contre le Mali. Aussi, donnent-ils des ultimatums aux putschistes en Guinée et au Burkina.
Communaute Economique Etats Afrique Ouest CEDEAO Embargo UEMOA Mali 01
0

MALI / CEDEAO TOUJOURS LE STATU QUO : A quoi jouent les autorités ?

Rien qu'à cause des sanctions qui sont aujourd'hui insupportables pour les populations, les autorités maliennes devraient arriver à un compromis avec la CEDEAO en proposant un chronogramme raisonnable. Au lieu de cela on entretient la crise en prolongeant la souffrance des paisibles citoyens qui ne demandent rien d'autres qu'un minimum vital. Le Mali pourrait- il continuer à vivre en autarcie ? Les autorités sont-elles conscientes de la souffrance du peuple ? A quoi jouent les autorités maliennes ?
Mohamed-Ould-El-Ghazaouani-va-t-il-tourner-le-dos-au-Mali
0

MORT SUSPECTE DE RESSORTISSANTS MAURITANIENS À LA FRONTIÈRE DU MALI : Après la CEDEAO, Mohamed Ould El-Ghazaouani va-t-il tourner le dos au Mali ?

Pris en tenailles par la Cédéao et l’Uémoa depuis plus de 2 mois, avec des sanctions économiques et financières, le gouvernement du Mali  pour trouver des solutions palliatives a fait le choix de la Mauritanie et de la Guinée Conakry pour combler le vide laisser par les pays frontliners de la CEDEAO. Le retour vers ces deux pays frères, pour avoir accès à la mer, ne se fait pas sans peine, car ils manquent non seulement d’infrastructures d’accueil à la dimensions de celles de la Côte d’ivoire et du Sénégal, mais aussi une brouille semble s’inviter dans les relations Maliano-mauritaniennes, consecutives à la mort suspecte des ressortissants mauritaniens sur le territoire malien.
Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition malienne 03
0

Note Confidentielle : le Président de la Transition au Mali, le Colonel Assimi GOITA décline l’invitation de la Commission de la CEDEAO à prendre part au Sommet extraordinaire du 25 mars 2022 à Accra et propose d’interagir par visioconférence

Le Président de la Transition au Mali, le Colonel Assimi GOITA décline l'invitation de la Commission de la CEDEAO à prendre part au Sommet extraordinaire du 25 mars 2022 à Accra et propose d'interagir par visioconférence.
Cour-de-justice-de-l’UEMOA-suspend-les-sanctions-contre-le-Mali-CEDEAO
0

Embargo des chefs d’État de la CEDEAO : la Cour de justice de l’UEMOA suspend les sanctions contre le Mali

Alors que le Mali a décidé de porter les sanctions de l’UEMOA à son encontre devant la justice, il vient d’avoir gain de cause. Selon les informations rapportées par Serges Daniel de RFI, citant un avocat de l’État malien, la Cour a décidé de suspendre les sanctions et d’accorder ainsi un sursis à l’État du Mali. Par cette décision, la cour vient de débouter également les chefs d’Etat de la CEDEAO qui ont suscité les sanctions contre le Mali après un sommet conjoint en Janvier.
Le marché de Djenne au Mali. Des aliments abordables et des marchés sûrs sont importants pour la sécurité alimentaire (Anthony Pappone)
0

RAMADAN ET SANCTIONS DE LA CEDEAO CONTRE LE MALI : Les prix des denrées, premier défi du gouvernement de la transition

9 janvier 2022 – 21mars 2022, cela fait exactement 2 mois et 12jours que la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union économique monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont imposé des sanctions économiques et financières contre le Mali. Pour ne pas subir les affres des sanctions pendant ce mois béni les autorités Maliennes cherchent par tous les voies et moyens pour satisfaire la demande de plus en plus forte.  
Marches-financiers-produits-Titres-Obligations
0

SANCTIONS DE LA CEDEAO : Le Mali enregistre deux mois de défaut de payement sur le marché financier

Suite aux sanctions prises par la Cedeao et l'Uemoa le 9 janvier, les avoirs restent toujours bloqués dans les banques centrales des États membres. Qu’elles peuvent être les conséquences de cette situation sur l’économie malienne ? La réponse avec Modibo Mao Macalou, économiste. Azalaï Express : Selon vous qu'elles peuvent être les conséquences des défauts de paiement du Gouvernement du Mali sur le marché financier et monétaire de l’Uemoa ? Modibo Mao Macalou : Le montant des impayés du Gouvernement du Mali à la suite des sanctions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et de l’Uemoa, prises le 9 janvier 2022, s’élève à la fin du mois de février 2022 à 60,46 milliards de francs CFA, selon Umoa-Titres qui est l’agence de gestion et de promotion des titres publics de la zone Uemoa qui regroupe les 8 pays d’Afrique de l’Ouest utilisant le franc CFA comme monnaie unique (Côte d'Ivoire, Sénégal, Togo, Burkina, Mali, Guinée-Bissau, Niger et Bénin).