Emmanuel-MACRON-Assimi-GoitaMali-France-tension-ne-baisse-pas
0

Mali / France : La tension ne baisse pas

Intimidation, espionnage, subversion. La France s’adonnerait à ces actes répréhensibles sur le territoire malien en toute illégalité. En tant qu’Etat souverain, le gouvernement du Mali l’a rappelée à l’ordre et l’a invitée à inscrire ses actions dans un cadre de respect mutuel.
Brehima-Kamela-ministre-ministre-de-l’Urbanisme,-de-l’Habitat,-des-Domaines,-de-l’Aménagement-du-territoire-et-de-la-Population
0

LOGEMENTS ADMINISTRATIFS : Des occupants « illégaux » mis en demeure par le gouvernement

Sur le rapport du ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du territoire et de la Population, le conseil des ministres a pris acte d’une communication relative à la situation d’occupation des logements administratifs à Bamako et des mesures envisagées pour rationaliser leur gestion. C'était le mercredi 20 avril 2022 dans la salle de délibération du Palais de Koulouba, sous la présidence du colonel Assimi Goïta.
Transition_au_Mali_Mali-Koura
0

GOUVERNEMENT DE TRANSITION AU MALI : Le Mali Koura annoncé est-il mort de sa belle mort ?

On aura tout vu sur la scène politique malienne, du revirement à 180 degrés, au retournement de veste selon les circonstances, en passant par des promesses creuses, pour ne pas dire des mensonges à faire dormir débout, voici à quoi ressemble la politique au Mali. Annoncé pour être le début de la fin de certaines pratiques qui ont fait effondrer le pays, le Mali Koura est devenu aujourd’hui un slogan vide de contenu, car les promesses d’un Mali vertueux débarrassé de la corruption, du clientélisme, des passe-droits, du népotisme sont allées à vau-l’eau.
Les responsables du Front populaire contre la vie chère lors du point de presse animé le 30 mars 2022
0

HAUSSE DES PRIX : Le gouvernement propose, les commerçants disposent et les consommateurs sont sacrifiés

Dans une déclaration rendue publique le 30 mars 2022, le Front populaire contre la vie chère à appeler les autorités compétentes à contrecarrer la flambée des prix des denrées de première nécessité afin de soulager la souffrance des Maliens. C’était lors d’un point de presse organisé à la Bourse du travail suite au constat que les «sacrifices» annoncés par le gouvernement n’ont aucun impact sur la hausse vertigineuse des prix.
UEMOA-Sanctions-économiques-contre-le-Mali
0

SANCTIONS ECONOMIQUES CONTRE LE MALI : Le gouvernement supplie les partenaires

De plus en plus, notre économie se trouve impactée par les affres des sanctions économiques illégales et illégitimes qui nous ont été infligées par la Cedeao, appuyée par une importante partie de la communauté internationale. Conscient des difficultés auxquelles nous faisons face, comme une sorte de bataille difficile à gagner,  le  gouvernement a adressé une déclaration à différentes institutions au sujet des sanctions de la Cedeao et de l’Uemoa.
CADRE-STRATEGIQUE-PERMANENT-POUR-LA-RECONCILIATION-Gouvernement-Mouvements-armés
0

MISE EN PLACE DU CADRE STRATEGIQUE PERMANENT POUR LA RECONCILIATION : Deux grilles de lecture entre le Gouvernement et les Mouvements armés

Le ministre de la Réconciliation nationale, de la Paix et de la Cohésion sociale, le colonel-major Ismaël Wagué était à Gao pour relancer le dialogue avec les groupes armés du nord du Mali, le vendredi, 18 mars 2022. L’objectif de ce déplacement était  d’expliquer les points de blocage dans la finalisation du nouveau Cadre stratégique permanent pour la réconciliation (CSPR). Cette réunion censée relancer le dialogue interrompu depuis le coup d’Etat a fini par être un moment de désaccord, car deux grilles de lecture semblent se dégager.
Le marché de Djenne au Mali. Des aliments abordables et des marchés sûrs sont importants pour la sécurité alimentaire (Anthony Pappone)
0

RAMADAN ET SANCTIONS DE LA CEDEAO CONTRE LE MALI : Les prix des denrées, premier défi du gouvernement de la transition

9 janvier 2022 – 21mars 2022, cela fait exactement 2 mois et 12jours que la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union économique monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont imposé des sanctions économiques et financières contre le Mali. Pour ne pas subir les affres des sanctions pendant ce mois béni les autorités Maliennes cherchent par tous les voies et moyens pour satisfaire la demande de plus en plus forte.