Mali-Colonel-Abdoulaye-Maiga-primature
0

ABDOULAYE MAIGA SUCCEDE A CHOGUEL K MAIGA A LA PRIMATURE : Le colonel va-t-il rompre avec la méthode de l’homme politique ?

Réputé être un homme de valeur, le Colonel Abdoulaye Maiga qui assure aujourd’hui l’intérim du premier ministre Choguel Kokala Maiga, a été un bon ministre de l’administration territoriale, d’où une certaine unanimité après que le choix ait été porté sur lui pour assumer les hautes charges de la primature. C’est ce préjugé favorable qui doit       normalement être sa boussole pour mener à bien sa mission à la primature surtout quand il sera confirmé. Il doit totalement rompre avec la politique à la fois populiste et divisionniste de son prédécesseur afin de rassembler tous les maliens et de réconcilier le Mali avec tous ses partenaires bilatéraux et multilatéraux. Si tant est qu’il a su séduire même les opposants à la transition étant ministre de l’administration territoriale et de la décentration, il ne doit alors pas avoir de problèmes à gérer avec doigter et intelligence la primature afin qu’il laisse une bonne image à la postérité.

L’impact des technologies numériques sur l’environnement ?

Les technologies peuvent contribuer à promouvoir la justice et la paix dans le monde. Les progrès du numérique peuvent favoriser et accélérer la réalisation de chacun des 17 Objectifs de développement durable, qu’il s’agisse de mettre fin à l’extrême pauvreté, de réduire la mortalité maternelle et infantile, de promouvoir l’agriculture durable et le travail décent ou encore de parvenir à l’alphabétisation universelle. Toutefois, les technologies peuvent aussi menacer le droit à la vie privée, compromettre la sécurité et creuser les inégalités. Elles ont des incidences sur les droits de l’homme et l’action humaine.