Lutte contre le terrorisme : Le nouveau visage des FAMa

Jeudi 17 février 2022, le directeur de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa), colonel Souleymane Dembélé, a animé sa traditionnelle conférence de presse mensuelle  dans la salle de conférence de la Dirpa. Objectif : informer et sensibiliser les uns et les autres sur les opérations des FAMa.

« La montée en puissance des Forces armées de défense et de sécurité du Mali n’est de la poudre aux yeux ». C’est du moins ce que laisse filtrer le directeur de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa), colonel Souleymane Dembélé. Lors de la conférence de presse mensuelle, il a souligné que la situation sécuritaire, ces derniers mois au Mali, est marquée par une dynamique offensive de recherche et de destruction des terroristes et leurs sanctuaires par les Forces armées maliennes dans le cadre du plan « Maliko » et de l’opération « Kélétigui ». Selon le directeur, cette dynamique continue de nos jours avec la consolidation des acquis opérationnels face à des terroristes, de plus en plus fébriles. En débandade et optant désormais pour l’évitement. Il indique que leur mode opératoire est désormais la dissémination dans la population, avec des capacités de nuisance reposant sur les poses d’engins explosifs improvisés, le sabotage des réseaux GSM, des tirs indirects et récemment des civils pris comme boucliers humains.

Le colonel Dembélé rappelle par ailleurs que l’opération « Kélétigui » a démarré le 25 décembre 2021, à un moment où des groupes armés terroristes avaient déjà marqué tout le centre du pays avant de s’étendre à l’Ouest, dans le secteur de Nara, puis au Sud, dans les régions de Koutiala et de Sikasso. La mission de cette opération est de neutraliser les combattants des groupes armés terroristes et de détruire les sanctuaires identifiés dans le théâtre Centre et dans la zone Sud.

L’opération « Kélétigui », selon le conférencier, a permis aux FAMa de réaliser de résultats importants sur le terrain des opérations. A cette date, les FAMa ont neutralisé au total 208 terroristes et procédé à 108 interpellations dans les zones Centre et Sud. Celles-ci ont aussi récupéré 61 armes et d’importante quantité de munitions, 453 bétails, 718 sacs de céréales extorqués (Zakat), 28 véhicules, 94 motos, 2 à 3 tonnes d’engrais chimiques pour la fabrication d’engins explosifs. De janvier à nos jours, une vingtaine de nos FAMa ont perdu la vie, confirme-t-il.

Cette montée en puissance des Forces armées maliennes, aux dires du directeur de la Dirpa, s’explique par un certain nombre de points. Il s’agit d’un premier lieu de l’acquisition d’importants matériels de guerre par notre pays, notamment la réception de 4 hélicoptères tous neufs et d’autres équipements militaires. Elle s’explique aussi par l’harmonisation de la grille salariale initiée par les plus hautes autorités du pays. Sans compter beaucoup d’autres actions en leur faveur. Tout cela a permis de remonter le moral des FAMa, a expliqué le colonel Dembélé.

Abdrahamane Baba Kouyaté

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire