Rotation de l’unité de police constituée du Nigéria : la joie des partants, la détermination des arrivants

Après avoir passé 20 mois en terre malienne, les éléments de l’unité de police constituée de la République fédérale du Nigéria déployée à la police des Nations unies (UNPOL/MINUSMA) à Tombouctou, rentrent au bercail. Ils étaient au total 70 à embarquer à bord d’un Boeing d’Ethiopian Airlines, le 8 septembre dernier.

Seule, l’unité de police constituée à Tombouctou a effectué plus de 200 patrouilles avec les Forces de sécurités maliennes de jour comme de nuit, en plus des 135 patrouilles de longue portée. « Nous sommes fiers du travail effectué ici depuis notre arrivée en janvier 2021. Les défis n’ont pas manqué mais nous y avons mis beaucoup de cœur. Cela a été un honneur de servir sous le drapeau des Nations unies dans un pays ami, » a déclaré le Chef de l’Unité, le Commandant Adachie IKOBULU. De plus, la présence quotidienne des policiers nigérians sur l’axe qui relie la ville de Tombouctou à l’aéroport, a contribué à mettre fin aux braquages qui s’y déroulaient régulièrement auparavant, facilitant ainsi la libre circulation des personnes et de leurs biens.

Faisant référence à l’unité de police constituée sortante, la Commissaire Divisionnaire de la Police des Nations Unies (UNPOL) à Tombouctou, Sanou DIOUF, dira « qu’elle s’est acquittée de ses tâches avec professionnalisme et dans le respect de nos partenaires maliens ».

Sur le tarmac de l’aéroport de Tombouctou, la joie des partants a laissé place à la détermination des arrivants, également au nombre de 70. Officier de liaison, le Major TIMOTHY se dit conscient des défis à relever. « Nous sommes prêts à servir avec honneur et détermination, comme l’ont fait nos prédécesseurs, » a-t-il déclaré.

Ce dernier mouvement de départ et d’arrivée boucle la rotation du 8ème détachement de l’unité de police constituée du Nigeria, entamée le 22 août.

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire