Casque bleu Mali 01
0

La MINUSMA perd un Casque bleu dans l’explosion d’un engin explosif improvisé à Kidal

Un casque bleu faisant partie d'une patrouille de sécurité de la Force de la MINUSMA est mort ce jour à Kidal après avoir été grièvement blessé par l'explosion d'un engin explosif improvisé (EEI) alors qu'il menait une opération de recherche et de détection de mines. Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour le Mali et Chef de la MINUSMA, M. El-Ghassim Wane, condamne fermement cette attaque. Il présente ses condoléances les plus attristées au Gouvernement du défunt casque bleu, ainsi qu’à sa famille et à ses frères d’armes.
Commission-technique-de-sécurité-CTS-MINUSMA-Bamako-Général-de-corps-d’armée-Kees-Matthijssen
0

COMMUNIQUÉ DE LA 52e SESSION DE LA COMMISSION TECHNIQUE DE SÉCURITÉ (CTS)

La 52ème session ordinaire de la Commission technique de sécurité (CTS) s’est tenue le jeudi 16 juin 2022 au Quartier général de la MINUSMA à Bamako sous la présidence du Général de corps d’armée Kees Matthijssen, Commandant la Force de la MINUSMA. Elle a vu la participation de toutes les parties y compris le nouveau Président de la Commission Nationale de Désarmement, Démobilisation et Réintégration, le Colonel-Major Faguimba Kansaye.
MINUSMA-Mission-ONU-Mali
0

Sécurité au Sahel : La Minusma désormais en sursis

La fin s’approche pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). En tout cas, tous les signaux attestent cela après le retrait annoncé des autres forces européennes, notamment Barkhane et Takuba. La Minusma n’a plus de raison de rester au Mali. C’est du moins la conviction des observateurs de la situation politique et sécuritaire malienne. Surtout, qu’ils viennent d’apprendre que cette force supposée aider le Mali dans la lutte contre le terrorisme est incapable de se sécuriser elle-même.