FENASCOM (Fédération nationale des associations de santé communautaire du Mali)

La Fédération Nationale de la Santé Communautaire du Mali (FENASCOM) a tenu son premier conseil de coordination, samedi 2 avril 2022 à la Maison de la Femme sise à Sabalibougou. Cette importante cérémonie était présidée par le représentant de la ministre de la Santé et du Développement social Dr Hamadoun Dicko, en présence du président de la FENASCOM Yaya Zan Konaré, des délégués venus des différentes localités du pays et de nombreux invités.

Le président de FENASCOM a rappelé qu’après le 5ème congrès ordinaire tenu en Mai 2019 à Bamako, une fois encore les acteurs de cette fédération  ce sont réunis pour son tout 1er conseil de coordination qui est un rendez-vous intermédiaire de la grande et unique famille de la santé communautaire du Mali. Selon Yaya Zan Konaré, il y a plus de 2 ans le 5ème congrès ordinaire de la FENASCOM leur a instruit un mandat avec un contenu très dense en action pour relever des défis. Il a souligné que durant cette période, il y a lieu de reconnaitre que l’organisation a connu des points de faiblesse, non seulement dans son fonctionnement, mais aussi et surtout dans son fondement structurel. « Conformément à nos textes fondamentaux, face à de telles situations cette instance intermédiaire nous permet de nous concerter en famille en vue de trouver les voies et moyens pour remédier à ces faiblesses  et remettre notre fédération sur la bonne voie. C’est ce qui explique la raison de cette grande retrouvaille intermédiaire », à-t-il déclaré. Rappelant que la FENASCOM est  le seul et unique interlocuteur de la société civile dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Décennal du Secteur de la Santé (PRODESS). Il a précisé que de nos jours, elle compte 1479 Associations de Santé Communautaires (ASACO) et 6 mutuelles de santé membres chacune dotée d’un centre de santé de proximité et est décentralisée en s’appuyant sur 70 FELASCOM et 11 FERASCOM, repartis sur l’ensemble du territoire national.

De son côté, le représentant de la ministre a indiqué que la fédération vient d’éclairer ses vingt- cinq ans, que chemin parcouru depuis son congrès constitutif de 1994. Et d’efforts soutenus pendant près de trente années, pour mobiliser les populations autour de l’appropriation de ce concept innovateur du modèle malien de santé communautaire. Pour Dr Hamadoun Dicko, depuis sa création en 1998, date à laquelle a été crée la 1ère ASACO, affirmait à la face du monde qu’il était possible de faire gérer par des populations pauvres et défavorisées, leur propre état de santé. Il a saisi l’occasion pour féliciter la FENASCOM qui a su se positionner judicieusement dans l’organigramme de la santé malienne mais également a su animer au niveau de la première ligne sanitaire l’algorithme des soins de santé, à travers son dense réseau de Centre de Santé Communautaire (CSCOM) gérés par 1479 ASACO. Il a confié que le modèle malien de santé communautaire résulte de la capitalisation de toutes les expériences cumulées depuis 1960.

Alou Badra DOUMBIA

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire