PANAFRICANISME : Les marcheurs Dakar-Bamako élevés au rang de «Citoyens d’Honneur» du Mali

Après avoir parcouru la distance Dakar-Bamako, longue de 1360 km, pour manifester leur solidarité au peuple malien, les marcheurs panafricains sont arrivés dans notre capitale le 29 mars 2022 et un accueille digne de leur engagement leur a été réservé sur la Place de l’Indépendance. Et ils ont été reçus jeudi dernier (31 mars 2022) par le président de la Transition, Colonel Assimi Goïta.

Le Grand Maître des Ordres Nationaux a élevé ces marcheurs au rang de «Citoyens d’Honneur» en République du Mali. Selon le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Abdoulaye Diop, «ces marcheurs ont donné un signal fort à travers leur initiative. Ils ont témoigné des relations profondes qui lient le Mali au Sénégal».

Pour les autorités maliennes, cette marche constitue également un message fort aux Chefs d’Etat et de gouvernement africains ainsi qu’à la communauté internationale pour les exhorter à prendre en compte le peuple, dans leur prise de décision.

Le porte-parole des marcheurs, Alhousseini Badji, a rassuré les autorités maliennes que tous les panafricanistes sont résolument engagés afin que les Maliens et, par ricochet, tous les Africains puissent prendre leur destin en main. Et il s’est dit convaincu que la «victoire du Mali, c’est la victoire de l’Afrique» et que «le Mali ne sera jamais seul».

«Nos convictions sont adossées aux idées de Cheikh Anta Diop» (29 décembre 1923-7 février 1986), a rappelé Souleymane Jules Diallo la veille à la Primature. Les jeunes panafricanistes ont naturellement exhorté les autorités maliennes à intégrer les œuvres de l’anthropologue Sénégalais dans le programme d’enseignement fondamental.

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire