Crise sécuritaire : Le PM annonce une rébellion peulh en gestation

Après la rébellion cyclique touarègue, le Mali va-t-il sombrer dans une autre crise sécuritaire alimentée par les Peulhs ? Rien n’est moins sûr lorsque face aux représentants de cette communauté venus à sa rencontre après les évènements de Moura, dans le cercle de Djenné, le Premier ministre leur a déclaré que le gouvernement est au courant d’une rébellion peule en gestion. Et d’ajouter : « Ceux qui s’adonnent à un tel projet ne connaissent ni l’histoire du Mali et de la sous-région. ». Comme pour leur dire que le projet est mort-né. Alors question : qui sont ceux qui fomentent un tel complot, et pour quel dessein ?

Pour sûr, depuis un certain temps, des représentants de cette communauté se plaignent d’exactions présumées sur les populations dans le Centre du pays. C’est d’ailleurs la raison de leur rencontre avec le Premier ministre la semaine dernière. Au cours de cette entrevue, Choguel les a rassurés que l’Etat n’a aucun intérêt à s’en prendre à une ethnie au Mali. Mais, est-ce que ces supposées exactions sont suffisantes pour prendre des armes contre son pays ?

Dieu veille !

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire