ISH: La 15ème session du conseil d’administration présidée par le Pr Amadou Keita envisage un vaste programme de réforme structurelle

Le vendredi 05 mars 2021, l’Institut des Sciences Humaines a tenu la 15e session ordinaire de son Conseil d’Administration, sous la présidence de Pr Amadou Keita, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. C’était en présence du Directeur Général de l’ISH, Baba Coulibaly et l’ensemble des Administrateurs. L’adoption du compte rendu de la XIVe session ordinaire et point d’exécution des recommandations ; L’adoption du rapport d’activités 2021 et point d’exécution du budget 2021 ; L’adoption du programme d’activités 2022 et du projet de budget 2022 ; L’adoption du Rapport Annuel de Performance 2021 et du Projet Annuel de Performance 2022 et les questions diverses étaient à l’ordre du jour.

Après les salutations et les mots de bienvenus, M. Baba Coulibaly, Directeur Général de l’ISH fera savoir que sa structure est à une phase de redynamisation. ‘’C’est pourquoi depuis quelques années, il s’est doté d’outils de gouvernance comme le Plan Stratégique de Développement, le Plan de Communication et il signe régulièrement le contrat de performance avec le département de tutelle’’, dira-t-il.

Avant d’expliquer, que les efforts sont en cours pour rendre conforme le labo d’archéologie de l’ISH aux dispositions de l’article 37 du décret n°2021-0738/PT-RM du 18 octobre 2021 fixant les modalités d’organisation de la recherche dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche en république du Mali.

Selon le D G Coulibaly, l’emménagement dans le nouveau siège a contribué à améliorer les conditions de travail. ‘’En 2021, nous avons réalisé des travaux complémentaires qui ont davantage renforcé et sécurisé le cadre de travail. Cependant, l’emménagement a coïncidé avec le départ massif des chercheurs séniors à la retraite. Ce qui a accentué le besoin en ressources humaines, et surtout en ressources humaines de qualité. C’est pourquoi nous soutenons et encourageons la quinzaine de personnes engagées en thèse et en master’’, fera-t-il savoir.

 

Dans son discours d’ouverture, le ministre Pr Amadou Keita précisera que l’ISH a joué un rôle d’avant-garde dans la valorisation de notre patrimoine historique et culturel à travers des partenariats qui ont permis à notre pays d’occuper une place importante dans l’africanisme européen puis dans l’ethnologie et l’anthropologie postcoloniales. ‘’Ledit Institut qui fut érigé en Établissement Public à Caractère Scientifique et Culturel en juin 2002, représente toujours le lieu où plusieurs chercheurs et équipes pluridisciplinaires et internationales se sont constitués, un centre d’accueil, de formation et de maturation des travaux scientifiques dans divers domaines’’, dira-t-il. Et de rappeler que la quinzième session du Conseil d’Administration de l’Institut se tient pendant qu’il entame un vaste programme de réforme structurelle afin de booster davantage ses performances en matière de productions scientifiques.

Le ministre s’est réjoui du fait que, malgré les contraintes liées à la crise sociopolitique et sanitaire, l’ISH a pu organiser plusieurs évènements scientifiques, qui ont contribué à améliorer sa visibilité au Mali et à l’étranger. Il s’agit notamment, de l’opérationnalisation d’une Cellule Interne d’Assurance-Qualité (CIAQ), le suivi de la mise en œuvre du plan stratégique de développement et du plan de communication (2020-2024) et, pour finir, la publication de trois (03) numéros de la revue Etudes Maliennes. Avant de déclarer ouverte les travaux, il a invité les Administrateurs à une analyse fine et objective des documents, afin de formuler des recommandations permettant à l’ISH d’assurer effectivement sa mission, celle de promouvoir les sciences humaines et sociales notamment dans un contexte de crise et de contribuer significativement au développement du Mali.

Ccom MESRS

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire