Portrait de femmes célèbres au Mali : Mme Diakité Fatoumata N’Diaye

Juriste de formation, diplomate, ancien Médiateur de la République, ancienne secrétaire générale du gouvernement, ancienne ministre, Mme Diakité Fatoumata N’Diaye est  une figure très connue sur la scène politique. Une femme de combat et d’émancipation pour la gent féminine. Voici en quelques lignes son portrait.

Née en avril 1954 à Bamako. Inscrite à l’école régionale de Ségou, Mme Diakité poursuit ses études fondamentales à l’école de la Mission Catholique de Ségou où elle obtient le Diplôme d’études Fondamentales en juin 1968. Après son baccalauréat, séries Lettres modernes au Lycée de Jeunes Filles de Bamako, elle s’inscrit à l’Université des Sciences Sociales de Toulouse où elle obtient en 1976 une maîtrise en Droit civil. Elle poursuivra ses études à Paris où elle a obtenu en 1978 un DEA de droit civil à l’Université de Paris I, Panthéon Sorbonne. De retour au Mali, elle intègre la Fonction publique en 1983, et jusqu’en 1991, elle est chargée de travaux dirigés à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), et chargée de cours à l’Ecole des Hautes Etudes Pratiques (EHEP). Elle cumule ces tâches avec ses fonctions successives de Conseiller au Secrétariat général du gouvernement, de chef de la Division Publication et Documentation du même service, puis de Directeur de cabinet du Ministre chargé des Sports et de la Promotion des Jeunes. Elle a été ministre de la Santé publique, de l’Action sociale et de la Promotion féminine en 1991, à partir de 1992 elle a été successivement nommée Commissaire au Tourisme, secrétaire Générale adjointe du gouvernement ; en 1993, Commissaire à la Promotion des femmes avec rang de ministre ; en 1997  ministre de la Santé, des Personnes âgées et de la Solidarité ; En 2000 ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées. En Avril 2002, elle a été nommée Médiateur de la République du Mali. D’octobre 2003 à novembre 2005, elle est vice-présidente, et de novembre 2005 à décembre 2007, présidente de l’association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie. D’octobre 2008 à la fin de son mandat de Médiateur de la République, elle a été Trésorière générale dans le tout premier bureau de l’association des Médiateurs des Pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (AMP-UEMOA). Le mandat de Médiateur de la République de Mme Diakité Fatoumata s’est achevé le 25 avril 2009. Quelques jours plus tard, le Conseil des Ministres du 29 avril, l’avait nommé au poste de Secrétaire Général du Gouvernement. C’est delà qu’elle fut ambassadrice du Mali en Tunisie. Parmi ses autres activités, elle a été présidente fondatrice du Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires, REFAMP/ section Mali ancienne Présidente de l’Association des Femmes de l’Afrique de l’Ouest (AFAO/WAWA). Elle est Chevalier de l’Ordre National du Mali ; Officier de l’Ordre National du Mali depuis 2007 ; Décorée du Wissan Al Alaouite de l’Ordre de Commandeur, décerné en mars 2008 par sa Majesté Mohamed VI, Roi du Maroc ; Chevalier de la Légion d’honneur de France. Elle a également reçu la distinction « Paul Harris Fellow » (P.H.F) du Rotary.  Depuis le 1er janvier 2017, Mme Diakité Fatoumata N’Diaye a fait valoir ses droits à la retraite après 33 ans de bons et loyaux services rendus à l’Etat malien. Madame Diakité est mariée et mère de trois enfants.

Oumou Sissoko

 

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire