Dr Badié Hima, Les intellectuels africains, et la lutte pour la démocratie, gouvernance…

Dr Badié Hima, a fait des études doctorales en philosophie morale et politique, précisément sur la théorie critique de l’École de Francfort. Depuis les années 1990, il est impliqué dans les luttes pour les libertés fondamentales en Afrique. A la suite de sa rencontre avec Fabien Eboussi Boulaga, il prend conscience de la contribution majeure de cet intellectuel premier niveau en Afrique. Il revient dans cet entretien sur les urgences du moment.
MALICK-DIAW-CNT
0

MONDE DU TRAVAIL : Une nouvelle loi pour garantir la stabilité des employés

Le Conseil National de Transition (CNT) a procédé, jeudi 5 mai 2022, à l’examen et l’adoption de plusieurs projets de loi. Ce, dans le cadre de la session d’avril en cours. Au cours de cette journée de travail marquée par la présence des ministres concernés, les conseillers nationaux de Transition ont examiné et adopté plusieurs projets de textes, notamment sur la santé, le travail, les mines. Ces textes ont été adoptés à l’unanimité.
CNT-CONSEIL-NATIONAL-DE-TRANSITION–Parlement-transitoire-malien-
0

INTERPELLATION DU PM AU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION : Le Parlement transitoire malien entre responsabilité, médiocrité et opportunisme

Alors qu’on s’achemine vers la proposition d’un nouveau chronogramme de prolongation de la transition, après les 18 mois consommés, le Conseil National de transition s’est finalement réveillé en interpellant le chef du gouvernement afin qu’il s’explique devant la représentation nationale, sur l’état de mise en œuvre de son Plan d’Action Gouvernemental, PAG. Au cours de cet exercice hautement démocratique et républicain l’opinion nationale voir internationale a pu faire le distinguo entre les membres du CNT qui sont dignes de représenter le peuple malien, ceux qui sont présents à l’hémicycle par copinage sans le mériter et les opportunistes sans foi ni loi mus seulement par leurs intérêts sordides.
Choguel-Kokalla-Maiga-Editorial-Journal-L-Alternance
0

Edito : interpellation au CNT, Choguel a-t-il abandonné Assimi en plein vol ?

Devant le Conseil National de Transition, CNT, pour le grand oral sur son bilan à la tête du gouvernement, le Premier Ministre Choguel K Maïga, l’anti français et l’anti occidental était véritablement méconnaissable au CICB le jeudi 21 Avril 2022. Comme une sorte de prémonition sur son départ de la primature, il cherche aujourd’hui à se réconcilier avec ceux-là même qu’il a traité de tous les noms d’oiseaux de mauvais augure, à savoir la France, la MINUSMA, la CEDEOA, l’UEMOA.
Nouhoum-SARR-n’a-pas-fait-de-cadeau-au-PM-Choguel-Maiga-au-CNT
0

« Votre Programme d’Actions Gouvernementales, 8 mois après est périmé ! » | Nouhoum SARR n’a pas fait de cadeau au PM Choguel Maiga au CNT

Lors de l’interpellation du Premier ministre, Dr. Choguel K. Maïga, hier, jeudi 21 avril 2022 au Conseil national de transition (CNT), Nouhoum SARR, membre du CNT, a fustigé le Plan d’action du gouvernement adopté le 2 août 2021. Selon Nouhoum SARR, le Plan d’action du gouvernement, 8 mois après son adoption, est périmé. A cet effet, il a indiqué que le moment est venu de rectifier la rectification.
Choguel Kokalla MAIGA
0

Le C.N.T ouvre un nouveau front anti Choguel : le PM survivra-t-il à tous ces raids politiques ?

Après le cadre des partis politiques pour une transition réussie, le Comité stratégique du M5 RFP, l’imam Mahmoud Dicko, c’est au tour du Conseil National de Transition, CNT d’ouvrir les hostilités contre le Premier ministre Choguel Kokala Maïga. C’est lors de l’ouverture de la session du mois d’Avril 2022 que le Président du CNT, dans son discours, a jeté un regard critique sur le bilan du gouvernement et s’apprêterait dans les jours à venir à interpeller le PM au tour de l’état d’avancement du Plan d’Action Gouvernementale, PAG.
Diadie-dit-Amadou-Sankare
0

REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE CNPM : De quoi Diadié dit Amadou Sankaré a-t-il peur ?

Alors qu'on croyait sortir de l'Auberge avec la mise en place d'une administration provisoire consensuelle et paritaire des deux tendances en conflit, c'était sans compter sur la fourberie de Diadié dit Amadou Sankaré. Il a non seulement désavoué son vice-président Ibrahim Diawara, mais aussi ses partisans qui ont accepté ce compromis en siégeant au sein de l'administration. Provisoire en attaquant ce bureau à la justice.