POSTE DE SÉLECTIONNEUR NATIONAL : La Femafoot lance un appel à candidature

L’annonce a été faite à la faveur d’une conférence de presse animée le jeudi 4 avril 2022, dans un hôtel huppé de la place, par le Président de la Fédération malienne de football (Femafoot), Mamoutou Touré allias Bavieux. Cette rencontre avec la presse était relative au compte rendu de la campagne de la coupe du monde Qatar 2022.

Alors que le Président de la Fédération malienne de football avait affirmé que toutes les dispositions ont été prises par l’État pour favoriser la qualification du Mali à la coupe du Monde Qatar 2022, l’entraîneur les Aigles du Mali et ses hommes ont failli à leur mission. Fort de ce constat, dans un communiqué publié le 1er avril dernier, la Fédération malienne de football a limogé le sélectionneur national des Aigles du Mali, Mamadou Magassouba, en compagnie de son staff technique. D’où la vacance du poste de sélectionneur national.

L’opportunité est enfin donnée à qui veut la prendre. Dans cette perspective, Mamoutou Touré, Président de l’instance dirigeante du football malien, a annoncé le lancement dès cette semaine d’un appel à candidatures, ouvert à tous pour occuper le poste de sélectionneur national des Aigles du Mali. “ Tous ceux qui sont intéressés par ce poste, au niveau local et international, peuvent postuler”, a-t-il précisé. Pour ce faire, il a indiqué l’élaboration d’un cahier de charges, afin de déterminer le profil de l’entraîneur recherché. D’ores et déjà, il a indiqué que des volontaires ont commencé à se signaler.

De toute façon, Mamoutou Touré a exprimé son souhait qu’en plus d’un sélectionneur national, de maintenir et de perpétuer le collège des entraîneurs déjà mis en place lors des deux matchs de barrages de la coupe du monde Qatar 2022.

Au cours de la conférence, des questions de non-paiement de primes ont également été soulevées par les journalistes. En réponse, le Président de la Femafoot affirme que tous les paiements ont été réglés à l’exception de la prime de la 8ème de finale de la coupe d’Afrique des Nations, estimée à 10 millions de FCFA, restée en souffrant de paiement. Ce retard est dû notamment au fait qu’il n’y avait pas de panier de la 8ème de finale dans l’arrêté interministériel. Qu’à cela ne tienne, Bavieux a rassuré que des dispositions sont en cours entre la Femafoot, le ministre des Sports et celui des Finances pour le paiement de cette somme.

Parlant du bilan des deux matchs de barrages, le premier responsable de la Femafoot a manifesté sa grande déception. “ Nous étions en train de rêver que cette année soit une chance pour nous de nous qualifier à la phase finale de la coupe du monde Qatar 2022”, s’est-il résigné.

Nonobstant cette partie sombre, il a appelé les acteurs à l’union sacrée et à rester mobilisés.

Sur la question du but marqué par les Aigles à Tunis, il a affirmé que c’était après le match qu’il a été informé que la Var qui permet de vérifier le but ne fonctionnait pas. A cet effet, les acteurs du football malien ont adressé une lettre de recours à la FIFA, qui reste sans satisfaction.

 

Jiadata MAIGA

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Laisser un commentaire